Logo Essentiel Santé Magazine

Europe sociale : la Mutualité Française mobilise les citoyens

Les élections européennes ont lieu fin mai 2019 dans toute l’Europe. À trois mois de cette échéance importante pour la démocratie, la Mutualité Française a décidé d’apporter sa contribution au débat. Elle a lancé une grande consultation citoyenne autour de l’Europe sociale.

Europe sociale : la Mutualité Française mobilise les citoyens

Déjà lors de la campagne de l’élection présidentielle française de 2017, la fédération nationale de la Mutualité Française avait souhaité participer activement aux débats. Elle avait notamment interpellé les différents candidats pour connaître leurs propositions dans le domaine de la santé. Des propositions qui avaient été recensées sur une plateforme dédiée : « Place de la Santé ».

En 2019, la Mutualité Française réitère à l’occasion des élections européennes, organisées le 26 mai en France. Avec sa plateforme collaborative « Place de la Santé – Europe », elle entend « faire vivre le débat démocratique ».

Des débats dans toute la France

Sur cette plateforme, les citoyens européens sont invités à répondre à un questionnaire (traduit dans toutes les langues de l’Union européenne). L’objectif ? Connaître leurs attentes à l’égard de l’Europe en matière sociale. Des questions leur sont ainsi posées sur la santé et la protection sociale, sur la manière de lutter contre les inégalités, contre les effets de l’environnement sur la santé…

Ces idées seront ensuite discutées au cours d’une dizaine de débats ou d’ateliers, organisés en France entre mi-février et fin mars 2019. Avec l’ambition de faire émerger des propositions concrètes pour l’Europe. Des propositions qui seront publiées sur la plateforme « Place de la Santé – Europe » et soumise au vote des internautes.

Enfin, un débat sera organisé, le 11 avril à Paris, avec les têtes de liste aux élections européennes. Ils pourront ainsi apporter leurs réponses aux attentes des citoyens en matière d’Europe sociale, recueillies sur la plateforme et lors des débats en région. Des rencontres de ce type sont également prévues ailleurs en Europe : en Italie (le 4 mai à Milan), au Portugal (le 10 mai à Lisbonne)…

Un manifeste pour l’Europe sociale de demain

À travers sa démarche, la Mutualité Française espère apporter sa pierre à l’édifice. Mais elle aspire aussi à la construction d’une Europe sociale « juste redistributive, respectueuse de l’humain et de l’environnement ». C’est d’ailleurs ce qu’elle a rappelé dans un manifeste intitulé « Construisons ensemble l’Europe sociale de demain ! », rendu public début février.

Il est cosigné avec une dizaine d’autres acteurs mutualistes européens présents dans six pays (France, Allemagne, Italie, Belgique, Portugal et Autriche). Avec un ton qui appelle, là encore, à la mobilisation : « Citoyens européens, ayons le courage de défendre une certaine idée de la construction européenne, sur l’ensemble des sujets qui rongent aujourd’hui sa légitimité. » Et d’ajouter : « Si nous voulons la paix, cultivons la justice ».

  • Angélique Pineau
  • Crédit photo : DR Mutualité Française

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire