Logo Essentiel Santé Magazine

Le Groupe VYV s’engage pour l’habitat

Le groupe mutualiste VYV s’associe à Arcade, spécialiste de l’habitat social, pour créer Groupe Arcade-VYV. Un nouveau champ d’intervention pour cet « entrepreneur du mieux-vivre ».

Le Groupe VYV s’engage pour l’habitat

« Le Groupe VYV se positionne comme entrepreneur du mieux-vivre pour accompagner et protéger tous les individus tout au long de leur parcours de vie ». C’est ce qu’indiquait Thierry Beaudet, son président, le 29 janvier 2018 alors que le groupe Arcade, 4e opérateur français de l’immobilier social, venait de valider la création d’une structure commune, Groupe Arcade-VYV.

« La création du Groupe Arcade-VYV s’inscrit dans cette approche. Elle permet de concrétiser notre promesse mutualiste et de renforcer notre capacité à proposer une protection sociale solidaire », commentait Thierry Beaudet. De son côté, Jacques Wolfrom, directeur général de la nouvelle structure, précisait que « ce qui nous réunit est inédit et c’est la première fois que santé et logement sont réunis dans une telle alliance ». Et cela se traduit par l’affirmation que Groupe Arcade-VYV est aujourd’hui « le troisième pilier du Groupe VYV », au même titre que la protection apportée par les gammes santé et prévoyance, et l’offre de soins organisée par VYV Care.

Des logements pour les personnes âgées et les étudiants

Avec cette initiative, le premier groupe mutualiste français se place dans les pas de la définition de la santé selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), c’est-à-dire « un état de bien-être complet physique, mental et social ». Pour cela, il compte bien agir sur l’ensemble des déterminants de santé que sont l’environnement, les conditions de travail, les modes de vie et les comportements et désormais l’habitat. En effet, le constat réalisé par le Groupe Arcade est que s’il est important, pour un public fragilisé, d’accéder au logement, les besoins sont multiples et nécessitent un sérieux accompagnement. Des résidences avec services pour les personnes âgées et pour les étudiants devraient notamment être développées.

Cette capacité de réunir de multiples acteurs de l’économie sociale et solidaire et de développer de nouvelles activités permet au groupe d’accompagner chacun à tous les âges de la vie.

Ainsi, par la prévention santé ou la promotion de l’activité physique, tout comme avec ses solutions d’épargne retraite, il favorise le bien-vieillir. Avec la création de services innovants, il contribue à l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, tout en aidant les entreprises à développer leur capital humain. Avec son expertise en prévoyance et en santé, il apporte une protection efficace à l’ensemble des adhérents du groupe. Autant d’éléments permettant de répondre à sa « promesse mutualiste du mieux-vivre » qui est à la base de la création du Groupe VYV.

De nouveaux services innovants

Un groupe qui a conduit rapidement sa transformation. En seize mois seulement, l’organisation générale a été mise en place. Thierry Beaudet évoque ainsi « la construction de la maison commune et la mise en place de la gouvernance ». Au terme de cette phase de lancement réussie, François Venturini passe le relais, à la direction générale du Groupe VYV, à Stéphane Dedeyan qui avait rejoint le Groupe VYV en octobre dernier, comme directeur général délégué.

Le groupe a mutualisé des outils et des services existants, afin d’en faire bénéficier un plus grand nombre. C’est le cas des réseaux de soins conventionnés avec Kalixia, né du mariage entre Kalivia (Union Harmonies Mutuelles) et Egaréseaux (MGEN), de l’assistance de personnes avec Ressources Mutuelles Assistance, du programme de réductions favorisant l’accès à la culture et aux loisirs, de la généralisation du programme e-santé sur la prévention des risques cardio-vasculaires…

On notera que, pour apporter des nouveaux services innovants à ses adhérents, le groupe VYV a fait l’acquisition de mesdocteurs.com, le premier opérateur de télémédecine en France. Un engagement dans le digital qui vient utilement compléter les activités de VYV Care, dont la mission est le développement d’une véritable offre mutualiste de soins. Avec près de 1 000 structures, 25 000 collaborateurs pour 17 métiers, VYV Care s’affirme déjà comme le premier opérateur non-lucratif d’offres de soins et de services.

Légende de la photo principale : de gauche à droite, Stéphane Dedeyan, directeur général délégué du Groupe VYV, François Venturini, directeur général du Groupe VYV, Thierry Beaudet, président du Groupe VYV, Marc Simon, président du groupe Arcade et Jacques Wolfrom, directeur général du Groupe Arcade-VYV.

  • Jacques Linard
  • Crédit photo : Youssef Larayedh

Un commentaire pour cet article

  1. Mireille MASSOT

    De telles forces réunies pour imaginer des réponses encore plus fines pour tous, donc aussi et surtout pour les personnes les plus fragiles, c’est la volonté de construire une société plus harmonieuse où chacun pourra se sentir écouté, reconnu, respecté.
    Habiter un logement de qualité c’est bon pour l’estime de soi et donc pour la santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire