Groupe VYV : quels sont ses projets d’ici à 2025 ?

mis en ligne le :

Né il y a moins de 5 ans, le Groupe VYV affiche ses ambitions pour les trois prochaines années. Au programme : la volonté d’accélérer son développement tout en restant fidèle à sa « promesse mutualiste ». Le groupe de protection sociale vient de dévoiler son plan stratégique « VYV 2025 ».

Plan stratégique Vyv 2025

« VYV 2025 ». C’est le nom du plan stratégique du Groupe VYV pour les trois années à venir*. Un plan adopté en décembre par son conseil d’administration et présenté comme « un projet de conquête au service de la performance solidaire ». Né en septembre 2017, le Groupe VYV est déjà le premier acteur mutualiste du pays. Mais il ambitionne désormais de devenir « la référence en matière de santé et de protection sociale en France », a indiqué son président, Stéphane Junique.

À travers « VYV 2025 », le groupe entend ainsi « être au rendez-vous des transformations de la société et des réponses nouvelles à apporter aux besoins de ses adhérents ». Ce plan stratégique s’inscrit donc « dans la continuité, avec une volonté d’accélération », a précisé Delphine Maisonneuve, sa directrice générale.

Accroître son impact positif sur la société

Le Groupe VYV revendique un mode d’entreprendre qui met « l’humain au cœur de ses préoccupations » et fait « de la solidarité, de l’inclusion et de la non-lucrativité ses principes d’actions ».

En 2020, 80 millions d’euros ont par exemple été consacrés au financement d’actions de redistribution et de solidarité  : programmes de prévention santé, dispositifs d’aide sociale en faveur des personnes en difficulté… « Nous devons aller encore plus loin, a souligné Stéphane Junique, en consacrant 2 % de nos cotisations aux actions de prévention ». Soit environ 100 millions d’euros par an. Le Groupe VYV espère ainsi infléchir encore davantage les habitudes des Français pour préserver leur « capital santé » et développer « une véritable culture de la prévention dans notre pays ».

Parmi les pistes privilégiées : « installer davantage le sport-santé ». Le groupe est déjà un partenaire de la stratégie nationale 2019-2024, menée par le Gouvernement dans ce domaine. Il veut maintenant mettre au point une offre de services structurée, dédiée aux employeurs privés et publics. Une manière aussi de lutter contre l’absentéisme au travail qui représente « un coût exorbitant pour notre société », a rappelé le président du groupe.

Accélérer le développement du Groupe VYV

Ce plan stratégique est donc marqué par une ambition de développement du groupe sur ses trois métiers : l’assurance, les soins et l’accompagnement et le logement.

Le Groupe VYV espère ainsi une croissance de 16 % de son chiffre d’affaires sur l’assurance d’ici à 2025. Sous réserve que le contexte réglementaire actuel, parfois chahuté entre hausse des taxes, réforme de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires et débat autour de la « Grande Sécu »**, se stabilise. Pour y parvenir, il compte lancer de nouvelles offres et renforcer la « multiprotection » des adhérents (prévoyance, épargne retraite, IARD : incendie, accidents, risques divers, en plus de la complémentaire santé). Tout en captant de nouvelles parts de marché sur la fonction publique afin de « conforter sa position de leader ».

Sur l’offre de soins et l’accompagnement (regroupés au sein de VYV 3***), l’objectif de croissance est quant à lui de 10 %. Comment l’atteindre ? En devenant « un acteur de référence en santé auditive, visuelle et dentaire, un acteur majeur du domicile et du funéraire ». Et cela passe par la création de solutions innovantes, le renforcement de ses réseaux et la diminution du reste à charge.

1 000 nouveaux « logements santé »

En matière de logement, les espoirs de croissance s’élèvent à 25 %. Via son entité Arcade-VYV, le groupe veut en effet construire 1 000 logements labellisés « logement santé » dès 2024. Ce label, initié par le groupe, promeut un nouveau type d’habitat social « propice au mieux-vivre ».

Concrètement, il s’agit de logements alliant haute qualité sanitaire du bâti et services de santé qui s’adaptent aux parcours de vie de ses habitants. Avec par exemple une attention particulière sur la qualité de l’air intérieur, la présence d’espaces verts, le lien social entre les occupants, sans oublier les innovations technologiques qui favorisent notamment le maintien à domicile.

Le Groupe VYV disposera donc de 1 000 logements à destination des jeunes en 2024 (en privilégiant les fonctionnaires et les zones où le marché est tendu) et 1 000 autres pour les seniors en 2026.

Assurance, soins et accompagnement, logement : les métiers du Groupe VYV

L’assurance, avec 11 millions de personnes protégées, est le cœur de métier du Groupe VYV. Mais à travers VYV 3*** et ses 1 700 structures, le groupe souhaite aussi favoriser l’accès aux soins pour tous. Et en agissant sur l’habitat (depuis son rapprochement avec Arcade, acteur du logement social en France), il veut participer à une société plus inclusive. Et ce, d’autant plus que le logement est un déterminant de santé.

Être plus performant pour être plus compétitif

Pour atteindre ses objectifs de croissance, le Groupe VYV entend également améliorer sa performance pour « être concurrentiel durablement et être capable d’investir pour répondre aux besoins de ses publics ». Une ambition affichée pour chacun de ses trois métiers.

Dans le domaine de l’assurance, cela passera notamment par une meilleure intégration de la data dans le pilotage de ses activités. Pour le pôle soins et accompagnement, cela se fera en particulier grâce au développement de structures de soins dentaires sur le territoire (il y en a 160 aujourd’hui). Enfin, sur le logement, le groupe souhaite réorienter une partie de ses investissements immobiliers vers Arcade-VYV.

« Cet enjeu de la performance est un devoir militant, a souligné Delphine Maisonneuve. C’est offrir des soins de qualité au meilleur prix et un moyen de maîtriser l’évolution des cotisations pour les adhérents. » Tout en rappelant qu’aujourd’hui le taux de redistribution dépasse les 80 % à l’intérieur du groupe (le pourcentage des cotisations des adhérents qui leur est reversé sous forme de prestations ou de services).

Toujours dans l’optique d’être « un acteur performant économiquement et socialement », la directrice générale a rappelé l’importance de diminuer les coûts de structure, « de l’ordre de trois points à horizon 2025 ».

Des projets en matière de e-santé

Dans les trois années à venir, le Groupe VYV souhaite également renforcer son engagement en faveur de la e-santé. Il compte par exemple continuer de développer la téléconsultation (via son service MesDocteurs) et continuer à investir dans des start-up. L’Espace santé numérique, lancé par l’Assurance maladie en complément du dossier médical partagé, sera également déployé auprès des adhérents du groupe.

Faire vivre la « promesse mutualiste »

Pour Stéphane Junique, le président du Groupe VYV, cette nouvelle stratégie « VYV 2025 » ne peut se faire au détriment de la « promesse mutualiste ». Elle doit au contraire être au service de celle-ci. Cette « promesse mutualiste » repose sur trois piliers :

  • être utile à tous et à chacun (avec des offres et des services personnalisés qui s’adaptent tout au long de la vie) ;
  • devenir l’acteur d’une protection sociale globale (au-delà du seul domaine assurantiel) ;
  • incarner la performance mutualiste dans le monde de demain (l’efficacité économique au service de l’efficacité sociale).

Pour le Groupe VYV, qui se veut « Entrepreneur du mieux-vivre », le mutualisme est donc « un modèle d’avenir, à la fois performant et responsable ».

* Le plan stratégique VYV 2025 a été dévoilé le 11 janvier 2022 lors d’une conférence de presse.

** La « Grande Sécu » est une idée qui viserait à refonder le système de protection sociale en supprimant le régime complémentaire dont les mutuelles font partie.

*** VYV 3 est l’offre de soins et d’accompagnement du Groupe VYV. Elle regroupe des structures de soins (centres de santé dentaire, établissements de soins de suite et de réadaptation, cliniques…), des établissements d’accompagnement des personnes âgées ou en situation de handicap, des structures petite enfance ou encore des services d’aide à domicile. VYV 3 propose aussi des magasins d’optique et des centres d’audioprothèse, des agences funéraires, de matériel médical, de transport sanitaire, des pharmacies…

Le Groupe VYV en chiffres

Le groupe de protection sociale représente environ 11 millions de personnes protégées en France. Il compte également 69 000 entreprises clientes, en santé et en prévoyance, et plus de 26 000 collectivités territoriales. Pour mener ses actions, le Groupe VYV s’appuie sur près de 45 000 collaborateurs et 10 000 élus présents sur tout le territoire.

  • Angélique Pineau-Hamaguchi
  • Crédit photo : Jacques Grison

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.