Harmonie Mutuelle veut devenir la première mutuelle handi-accueillante

Lors de son assemblée générale, le 30 juin 2020, Harmonie Mutuelle a démontré son engagement en faveur des personnes en situation de handicap. La rédaction a rencontré Bernard Dif, président du Parlement des territoires et animateur du groupe de travail sur le handicap. Explications.

Jeune homme fauteuil roulant
Portrait Bernard Dif
© Youssef Larayedh

 Vous avez piloté le groupe de travail dédié au handicap qui s’est tenu en amont de l’assemblée générale d’Harmonie Mutuelle. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Bernard Dif : Depuis plusieurs mois, nous avons engagé un important travail de réflexion sur le thème du handicap : « Comment mieux prendre en compte cette question au sein de notre mutuelle ? » Notre volonté était d’analyser les besoins et les attentes des personnes en situation de handicap et d’identifier ainsi les directions à prendre. Pour y parvenir, deux initiatives ont été mises en œuvre. Un groupe de travail national a été constitué et nous avons organisé des débats, des échanges dans le cadre du Parlement des territoires. Quelque 150 propositions sont remontées de l’ensemble des régions. Ensuite, il nous a fallu synthétiser et prioriser ces contributions. Les services et le groupe de travail d’élus ont mené ce travail en ayant en tête d’avoir des pistes d’engagements concrètes, mesurables, lisibles, à fort impact.

Les 5 engagements d’Harmonie Mutuelle pour le handicap

  • Faire d’Harmonie Mutuelle une entreprise exemplaire sur la question du handicap.
  • Améliorer la relation avec les adhérents (particuliers, entreprises…) en situation de handicap pour leur être plus utile.
  • Faire évoluer l’offre pour répondre aux besoins des adhérents en situation de handicap ou en situation d’aidants.
  • S’engager dans le débat public pour faire progresser les droits des personnes en situation de handicap.
  • Écouter les personnes en situation de handicap et valoriser leur dimension citoyenne, avec une attention particulière pour les jeunes et les enfants.

« Renforcer le soutien aux aidants »

Comment êtes-vous arrivé aux cinq engagements pris par la mutuelle pour le handicap ?

B.D : Nous nous sommes appuyés sur la plateforme digitale du Parlement des territoires. Afin d’organiser les échanges en région, les élus y ont trouvé diverses ressources leur permettant d’approfondir le sujet du handicap. Par exemple, ils ont pu y retrouver les actions déjà menées par la mutuelle sur cette question, l’apport du groupe de travail national dédié au thème, quelques témoignages d’élus, de collaborateurs, d’acteurs extérieurs à la mutuelle, des vidéos… Le sujet du handicap étant vaste, nous avons d’abord proposé aux élus qu’ils s’expriment au travers d’un questionnaire sur les points qu’ils jugeaient prioritaires. Ensuite, il y a eu un vote pour définir les sujets à mettre en débat en région. Le premier sujet retenu étant « Devenir exemplaire dans la manière d’accompagner nos adhérents handicapés et nos adhérents aidants ». Puis un deuxième sujet : « Rendre plus accessible le quotidien, y compris grâce aux nouvelles technologies » (sur l’habitat, la question des déplacements, la culture…). Et enfin un troisième sujet : « Renforcer le soutien aux aidants ».

Comment allez-vous travailler maintenant, pour la réalisation de ces cinq engagements ?

B.D : Ces cinq engagements se déclinent en vingt-quatre objectifs précis, qui constituent aujourd’hui la « feuille de route triennale d’Harmonie Mutuelle » sur le handicap. Plusieurs directions de notre mutuelle vont contribuer à l’avancée de cette feuille de route de manière concrète, chacune dans leur domaine d’activité. De leur côté, les élus participeront activement à cette feuille de route sur le plan de l’écoute des personnes en situation de handicap et valoriseront la dimension citoyenne. Et notre mutuelle poursuivra son engagement pour faire progresser les droits des personnes en situation de handicap, notamment en militant pour un statut d’aidant toujours mieux reconnu.

Rendre les outils numériques d’Harmonie Mutuelle accessibles

Comment améliorer la relation avec les adhérents en situation de handicap ?

B.D : Nous avons souhaité que ces engagements se déclinent en mesures très concrètes. Quelques exemples : en matière d’accessibilité, nous souhaitons rendre les outils numériques d’Harmonie Mutuelle accessibles à toutes les personnes en situation de handicap. Nous voulons également ouvrir, sur le site d’Harmonie Mutuelle, un espace dédié aux personnes en situation de handicap. Nous voulons informer nos adhérents en situation de handicap afin qu’ils connaissent mieux leurs droits et les services de proximité (accès à la plateforme développée par Handissimo). Autres concrétisations : faire évoluer notre offre et celles de nos partenaires (Ressources Mutuelles Assistance, Harmonie Médical Service) et avec le Groupe VYV, mettre en place un observatoire des restes à charge liés aux situations de handicap, animer sur chaque région une communauté d’élus « Handicap » à l’écoute des acteurs locaux concernés pour développer des actions de proximité… Voilà quelques exemples concrets parmi d’autres.

À travers toutes ces mesures, la mutuelle souhaite devenir une entreprise exemplaire sur la question du handicap ?

B.D : Ces engagements vont contribuer à faire en sorte qu’Harmonie Mutuelle soit véritablement une mutuelle « handi-accueillante ». Depuis sa création, elle a pour préoccupation en tant qu’employeur responsable de respecter la diversité la plus complète.
À ce titre, elle est particulièrement attachée au maintien et au bien-être dans l’emploi de ses salariés en situation de handicap. Il y a aussi la volonté de poursuivre la politique de soutien aux entreprises et acteurs du secteur protégé et adapté. Nous souhaitons également promouvoir une charte pour l’inclusion des malades chroniques en entreprise, avec des partenaires comme Entreprise et cancer.

  • Propos recueillis par Jean Chezaubernard
  • Crédit photo : iStock

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.