Logo Essentiel Santé Magazine
Philippe Croizon crée une académie handisport

Philippe Croizon soutient une académie handisport

Philippe Croizon, sportif de l’extrême, s'implique au sein d'une académie pour de jeunes nageurs handisport. Harmonie Mutuelle soutient ce projet et réaffirme son engagement en faveur d’une société plus inclusive et respectueuse du handicap.

La Fédération Française Handisport (FFH) a choisi de transférer le Pôle France Jeunes Natation à Bordeaux en septembre 2018. Pour des raisons sportives, scolaires et personnelles, certains jeunes qui s’entraînent actuellement au CREPS de Vichy ont souhaité rester sur place. C’est ainsi qu’est née l’idée de créer une structure de substitution, l’Académie Philippe Croizon. Son but ? Offrir à de jeunes nageurs handisport la possibilité de poursuivre leur entraînement tout en menant leurs études dans les meilleures conditions.

Harmonie Mutuelle a officialisé son soutien à l’Académie Philippe Croizon lors d’un événement organisé autour du handisport, le 6 septembre 2018. Stéphane Junique, président d’Harmonie Mutuelle, et Robert Fassolette, président du comité handisport de l’Allier, ont partagé ce moment d’échange avec Philippe Croizon, sportif de l’extrême, et Théo Curin, nageur et espoir du handisport français, également ambassadeur sport santé d’Harmonie Mutuelle depuis 2 ans.

 

EN VIDÉO : Philippe Croizon face aux lecteurs d’Essentiel Santé Magazine
Découvrez les images de la rencontre entre ce sportif de l’extrême et des lecteurs de notre magazine.

 

Le handisport, un véritable enjeu d’inclusion

Harmonie Mutuelle est engagée depuis plusieurs années en faveur de l’accès au sport pour tous et dans la lutte contre l’isolement des personnes en situation de handicap et de leurs proches aidants. C’est dans cette logique d’engagement de proximité pour une société plus solidaire et plus inclusive qu’Harmonie Mutuelle a décidé d’apporter son soutien à l’Académie Philippe Croizon.

« Le sport permet de porter un autre regard sur le handicap. En apportant aujourd’hui notre soutien à l’Académie Philippe Croizon, nous souhaitons œuvrer pour une société plus inclusive », a affirmé Stéphane Junique, en rappelant que ce nouveau partenariat était d’abord et avant tout une aventure humaine. « Je suis très content de ce partenariat, car il a énormément de sens pour ce qu’on a envie d’être, pour ce qu’on est, une mutuelle humaine, engagée et exemplaire. »

 

Une mutuelle engagée sur la question du handicap :

Entre 2017 et 2019, Harmonie Mutuelle s’est engagée à accueillir, dans ses effectifs, 50 personnes en situation de handicap et 60 stagiaires.

24 contrats ont été signés, dans le cadre de prestations de services, avec le secteur protégé et des structures qui emploient des personnes en situation de handicap.

« Harmonie Mutuelle est engagée sur la question du handicap et va poursuivre sa démarche pour renforcer la diversité et la mixité en partant du principe que les actions annoncées sont des atouts de performance», précise Bruno Duval, directeur général adjoint en région Centre et Ile-de-France.

 

Solidarité et performance

Projet à la fois sportif, éducatif et citoyen, l’Académie Philippe Croizon est, en France, la première structure associative indépendante en handisport. Elle est financée par des partenaires privés et territoriaux, et placée sous l’égide du Comité handisport de l’Allier.

En créant l’Académie Philippe Croizon, l’objectif était aussi de réaffirmer la complémentarité de la solidarité et de la performance. « Ce projet d’ambition paralympique est un modèle alternatif totalement innovant en handisport français parce qu’il va permettre d’adapter davantage les méthodes d’entraînement au handicap des nageurs », soutient Robert Fassolette.

Pour celui qui a donné son nom à l’académie, son implication était une évidence. « J’ai dit oui tout de suite, car le sport est ce qui m’a permis d’accepter mon nouveau schéma corporel, de me reconstruire et de devenir l’homme que je suis aujourd’hui. Le sport est l’outil de résilience absolu pour se reconstruire quand il nous arrive une tuile, affirme Philippe Croizon. Je ressens le besoin de transmettre tout ce que le sport m’a apporté, de montrer que tout est possible. Et si cela permet aux jeunes de décrocher des titres, je serai comblé. »

Théo Curin, jeune nageur handisport de 18 ans, rêve de monter sur le podium lors des Jeux paralympiques de 2020 qui se dérouleront à Tokyo. Cette nouvelle structure lui permettra ainsi de continuer son entraînement dans des conditions optimales et de garder ses repères. « Cela fait 5 ans que je m’entraîne à Vichy dans ce CREPS. À 2 ans des Jeux paralympiques, la création de cette académie me permet de continuer à mener de front mes études et le sport de haut niveau dans des conditions optimales. Je peux ainsi rester dans un environnement de qualité et dans lequel j’ai tous mes repères, garder le même entraîneur en qui j’ai la plus grande confiance et poursuivre la filière scolaire vers laquelle je me suis tournée (Bac ST2S). »

 

 Vis mon sport, pour changer le regard sur le handicap

Lancée en 2015, la web-série Vis mon sport, réalisée avec Philippe Croizon et soutenue par Harmonie Mutuelle, a permis de nourrir l’intérêt grandissant du grand public pour le handisport. De 1,5 million de vues à son lancement, la série a totalisé ces deux dernières années plus de 6 millions de vues.

  • Cassandra Poirier
  • Crédit photo : Youssef Larayedh

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire