Prix Avenir Recherche Innovation : 22 établissements mutualistes récompensés

mis en ligne le :

L’édition 2022 des prix Avenir Recherche Innovation (PARI)*, organisée le 30 juin 2022, a récompensé 22 établissements mutualistes de toute la France. Ces prix, décernés par la Fondation de l’Avenir et la Mutualité Française, récompensent les initiatives de recherche et d’innovation au bénéfice des patients au sein d’établissements hospitaliers et médico-sociaux mutualistes.

prix Avenir Recherche Innovation

Médiation thérapeutique par l’animal, épanouissement professionnel pour les travailleurs en situation de handicap. Voici des exemples d’initiatives lancées au sein d’établissements mutualistes et qui ont été primées le 30 juin 2022 dans le cadre des PARI, les prix Avenir Recherche Innovation.

22 établissements mutualistes de toute la France ont été récompensés cette année par la Fondation de l’Avenir et la Mutualité Française. Les projets portés concernent aussi bien les maladies chroniques (maladies rhumatismales, obésité, etc.), que les traumatismes (des organes, des membres ou psychologiques), le handicap visuel et les troubles cognitifs. Ces actions primées visent à offrir d’autres types de soins aux malades mais aussi du répit aux aidants, en facilitant la vie quotidienne, l’inclusion et la communication. Voici des exemples de projets primés cette année.

La « ronronthérapie » utilisée en addictologie

Le centre de service de soins de suite et de réadaptation en addictologie (SSRA) Kerdudo à Guidel (56) mise sur la relation au chat comme outil de soin auprès de femmes dépendantes.

Dans l’établissement de soins de suite et de réadaptation, au-delà des traditionnels supports utilisés, la présence d’un chat permet aux patientes de se détendre, d’exprimer ses émotions, partager mais aussi de responsabiliser, de devoir organiser et prendre en compte les besoins et le bien-être de l’animal

Une aide à la communication pour des personnes en situation de handicap

Le centre mutualiste de rééducation et de réadaptation fonctionnelles (CMRRF) de Kerpape à Ploemeur (56) a mis en place l’outil LifeCompanion, un assistant numérique sur-mesure, gratuit et open source**, pour l’aide à la communication et l’accès informatique à destination d’un public en situation de handicap.

Une application pour les jeunes déficients auditifs et visuels

Le centre Charlotte Blouin d’Angers (49) a développé « SENS », une application mobile pour des jeunes déficients sensoriels (visuels ou auditifs). 100 % accessible à ce public, elle a pour but d’améliorer leur vie au quotidien et de leur faire gagner en autonomie. Le projet primé vise à créer de nouvelles rubriques (annuaires, géolocalisation), thématiques et articles.

Pleine conscience et joie profonde

Au sein de l’Ehpad (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) La Charmée de Châteauroux (36), cinq soignants ont suivi la formation « NEZTOILE », basée sur la pleine conscience et la joie profonde. Elle a conduit à la création de cinq « personnages de joie ». Costumés et maquillés, ils interviennent dans les établissements pour pratiquer la médiation artistique ou les soins dans la joie.

En Ehpad, des appareils gravés pour éviter les pertes

L’établissement de La Vasselière de Monts (37) a initié le projet « L’importance des sens en Ehpad ». En institution, les échanges ou pertes d’appareils (lunettes, prothèses auditives et dentaires) sont fréquents. Cette initiative, portée depuis un an par l’ergothérapeute de l’Ehpad, consiste à graver de façon permanente chacun des appareils en l’identifiant à chaque résident.

Une plateforme de répit pour les aidants

Créée en 2012, la plateforme de répit pour les aidants Bulles d’r à Chambray-les-Tours (37) développe une offre de répit complète. Elle accompagne plus de 200 personnes chaque année. Le projet vise à évaluer l’impact positif d’ateliers de ressourcement sur la relation aidant et aidé et sur leur qualité de vie à domicile.

Une meilleure prise en charge des maladies rhumatismales

Le CeSOA (Centre de soins ostéoarticulaires ambulatoires) de Paris est un centre d’expertise support pour les principales affections rhumatologiques. Les patients, orientés par leur médecin, peuvent accéder à différents professionnels de santé spécialisés en un même lieu et lors d’une consultation resserrée dans le temps. L’objectif du centre est de prendre en charge près de 3 600 patients en 2022.

Soulager les publics fragiles

Au sein du Centre mutualiste de rééducation fonctionnelle (CMRF) d’Albi (81), la Maison Sport-Santé Spécialisée accompagne les personnes fragilisées (handicap, maladies chroniques, personnes âgées, etc.) vers un programme de sport (activité physique adaptée). Ce programme est accessible sur prescription médicale.

Obésité : des séances de télé-exercices physiques à domicile

Le Centre de l’obésité Bernard Descottes à Saint-Yrieix-la-Perche (87) propose un accompagnement des patients lors de leur retour à domicile par le biais de séances de télé-exercices physiques personnalisables.

Une étude prouvant l’efficacité de l’évaluation du champ visuel au sol (ECVS) automatisée

L’Hôpital de jour Baudin de Limoges (Mutualité Française Limousine) a réalisé une étude prouvant l’efficacité de l’évaluation du champ visuel au sol (ECVS) automatisée pour les personnes présentant une réduction du champ de vision périphérique. L’ECVS permet de définir le champ visuel de la personne à 1 m et 5 m au sol, puis à 5 m devant la personne. Dans ce cadre, une notice sous forme de guide technique a été conçue et diffusée gratuitement auprès des professionnels de santé (instructeurs de locomotion, orthoptistes) afin de déployer largement cette évaluation innovante.

Bien-être au travail des personnes en situation de handicap

L’ESATech’Air de Villiers-le-Bel (95) a mis en place un parcours innovant pour ses travailleurs en situation de handicap. Dans cet établissement et service d’aide par le travail (ESAT), plusieurs actions ont ainsi été mises en place :

  • L’écoute du matin : en début de journée, les travailleurs échangent quinze minutes avec leurs moniteurs.
  • Un espace prévention santé pour faciliter l’accès aux soins : il s’agit d’un lieu dédié pour réaliser des téléconsultations avec différents professionnels de santé.
  • Un programme « bien-être » qui propose des ateliers beauté.
  • Le « women’s care » : un accompagnement pour les 35 travailleuses de l’ESAT dans les différentes étapes de leur vie.

11 initiatives VYV3 récompensées

Parmi les 22 établissements mutualistes lauréats des PARI (Prix Avenir Recherche Innovation) cette année, la moitié sont des établissements appartenant à VYV3 qui regroupe les services de soins et d’accompagnement du Groupe VYV.

*La 1ère édition avait eu lieu en janvier 2019. Il s’agit, en 2022, de la 2ème édition pour les prix, qui n’avaient pas pu avoir lieu les années précédentes en raison de la crise sanitaire.

**L’open-source est une méthode d’ingénierie logicielle qui consiste à développer un logiciel, ou des composants logiciels, et de laisser en libre accès le code source produit.

  • Juliette Plouseau
  • Crédit photo : Mutualité française

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.