Solidarité : une conférence citoyenne mise en œuvre par la Mutualité Française

mis en ligne le :

À l’occasion de son 43e congrès organisé du 7 au 9 septembre 2022, la Mutualité Française est revenue sur sa conférence citoyenne à laquelle 70 Français ont participé. 11 engagements ont été retenus.

conférence citoyennne

Qu’est-ce qui a conduit la Mutualité Française à organiser une conférence citoyenne ? « Nous vivons une période avec des enjeux très forts. Dans une société qui bouge et se transforme, il est important de récréer des repères en prenant le temps de partager avec les citoyens les grands défis de notre temps », déclare Stéphane Junique, président du Groupe VYV et pilote de la conférence citoyenne. A l’occasion d’un échange organisé dans le cadre du 43e congrès de la Mutualité Française, le 8 septembre 2022, il est revenu sur sa mise en œuvre.

« Avec la conférence, nous avons souhaité avoir le regard de citoyennes et de citoyens sur les questions de l’aide et de l’entraide qui ont toujours été au cœur de l’identité des mutuelles », soutient Stéphane Junique.

Par ailleurs, il estime qu’il faut sortir de l’idée que la santé et la protection sociale sont des questions techniques et financières. « Les questions que nous traitons au quotidien, dans la vie de nos mutuelles, sont avant tout des sujets de citoyenneté. »

La solidarité au cœur de la conférence citoyenne

Le thème de la solidarité, retenu pour la conférence citoyenne, n’a pas été choisi par hasard. Le président du Groupe VYV estime qu’on résume trop souvent la solidarité aux grands systèmes nationaux d’assurances sociales et de redistribution. « La solidarité du cœur, la richesse du monde des « coups de main » , des attentions et de la générosité silencieuse sont trop souvent négligées dans notre pays, regrette-t-il. Nous avons ainsi souhaité valoriser ce qui apparaît aujourd’hui dans notre pays comme accessoire : les solidarités actives, les solidarités « chaudes », les solidarités humaines. »

70 personnes* ont participé aux débats de cette conférence, représentant la diversité de la société française (âge, genre, niveau de formation et lieu d’habitation).

« Cette démarche montre que les gens sont prêts à s’engager. Quand on m’a appelé pour me proposer de participer à cette conférence, je n’ai pas hésité une seconde », raconte Raphaël, l’un des participants.

Faire émerger des propositions

Les personnes retenues se sont réunies à plusieurs reprises entre octobre et décembre 2021. Il a fallu créer une cohésion de groupe, apprendre à s’écouter, débattre autour du sujet de la solidarité, inconnu pour certains, et réussir à formaliser des propositions.

« Nous sommes parvenus à tomber d’accord les uns avec les autres lors de nos échanges. Ça m’a beaucoup surpris car les participants sont vraiment tous très différents et nous ne sommes ni des spécialistes de la question, ni des mutualistes », témoigne Jocelyn, un autre citoyen engagé dans cette démarche.

À l’issue de ces échanges, les participants ont rendu un avis regroupant 25 propositions avec trois idées fortes :

  • réduire l’isolement social,
  • favoriser l’engagement bénévole,
  • encourager la solidarité de proximité.

11 engagements retenus

Les travaux de la conférence citoyenne se sont ensuite poursuivis dans le cadre des régionales et interrégionales 2022 de la Mutualité Française, en amont du congrès de Marseille.

Les mutualistes ont approfondi les propositions formulées et suggérer des mesures concrètes en matière de solidarité que pourraient mettre en œuvre la Mutualité Française et plus généralement les mutuelles. 11 engagements ont été retenus :

  • plaider en faveur de mesures qui permettent de rendre effectif l’accès aux soins de premier recours ;
  • réduire les distorsions entre « droits formels » et « droits réels » ;
  • favoriser l’engagement mutuel ;
  • renforcer les dispositifs en faveur des personnes âgées, des jeunes et des aidants ;
  • poursuivre la promotion d’une meilleure prise en compte de la santé mentale ;
  • développer le mécénat de compétence auprès d’associations et d’organismes qui agissent ;
  • permettre l’extension des dispositifs de prévention et de bilan de santé dans les territoires ;
  • développer des protections sociales durables ;
  • soutenir les institutions européennes et internationales ;
  • mieux couvrir l’ensemble de la population vis-à-vis des risques liés à la prévoyance et à la dépendance ;
  • anticiper le développement de maladies liées au changement climatique.

« Il faut maintenant réussir à transformer ces engagements en actes. Il serait intéressant de faire un point dans un an, pour voir ce qui a pu être mis en place, souligne Stéphane Junique. L’engagement de tous les participants à la conférence citoyenne me touche. Nous avons réussi à éclairer des gens qui étaient éloignés du sujet. Je pense que ces outils de conférence citoyenne sont très intéressants pour revitaliser la démocratie mais il faut être dans une vraie démarche de donner accès aux informations qui renforceront leur capacité d’analyse critique afin qu’ils puissent confronter leurs points de vue et remettre en question les politiques menées. Ce n’est pas toujours le cas au sein d’instances de démocratie participative ».

Légende : Stéphane Junique, président du Groupe VYV, présente la conférence citoyenne de la Mutualité Française. 

*Pour les choisir, un tirage au sort a été effectué par Harris Interactive, entreprise d’études marketing et de sondages d’opinion.

  • Juliette Plouseau
  • Crédit photo : ©Mutualité Française

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.