Logo Essentiel Santé Magazine

[TÉMOIGNAGES] Paroles de délégués

Jusqu’au 29 mars, les adhérents d’Harmonie Mutuelle sont appelés à voter pour ceux qui les représenteront au sein de la mutuelle pour les six prochaines années. Pourquoi devenir délégué ? Cinq élus ou futurs élus témoignent.

[TÉMOIGNAGES] Paroles de délégués

« Je montre de la solidarité envers les personnes en difficulté. »

Sophie MartinonJ’ai été contactée dans le cadre de la campagne de renouvellement des élus. J’ai eu une présentation du rôle des délégués et des différentes commissions auxquelles on pouvait participer, et cela m’a immédiatement interpellée. J’ai plusieurs expériences professionnelles et bénévoles dans des secteurs qui touchent à la santé. Alors cela correspondait complètement à mes centres d’intérêt.

Je me suis intéressée à la commission d’action sociale et à la commission prévention et promotion de la santé. Je veux participer à l’évolution de la mutuelle et mener des actions concrètes. À travers tout cela, pour moi, ce qui est important, c’est de montrer de la solidarité envers les personnes en difficulté.

Sophie MARTINON, mère de famille, Auvergne

« Je participe activement à la vie de la mutuelle. »

Remy NolletÊtre délégué, c’est participer de façon active à la vie de la mutuelle. Durant ma carrière, j’ai été impliqué dans l’entreprise en tant que délégué du comité d’entreprise. À la retraite depuis peu, c’est une bonne occasion de s’investir dans une nouvelle aventure.

Au sein de différentes commissions, on peut donner son avis et aider les gens quand ils sont en difficulté. Être délégué, c’est aussi mettre en place des actions spécifiques sur le terrain, notamment en ce qui concerne la prévention et la promotion de la santé. C’est le principal capital que l’on peut avoir. Il faut le protéger et faire en sorte qu’on puisse en jouir le plus longtemps possible.

Et personnellement, c’est intéressant, car cela vous permet de rencontrer des gens de différentes régions et d’horizons divers. Il y a des avis variés sur la façon de travailler et de voir les choses. C’est très enrichissant.

Rémy NOLLET, jeune retraité d’une grande entreprise, Picardie

« Nous allons à la rencontre des adhérents. »

Julie BoulierJe suis chargée de projet et d’ingénierie en éducation et promotion de la santé pour une association. Ce domaine ne m’est donc pas inconnu. J’avais cette envie personnelle de devenir déléguée par rapport à mon champ de compétences, mais aussi pour découvrir d’autres possibilités d’intervention dans le domaine de la prévention santé.

Je suis déléguée et présidente de la commission Prévention promotion de la santé. Avec les membres de la commission, on élabore le plan des actions d’initiatives locales à destination des adhérents et de la population nivernaise.

Ce qui est intéressant, c’est de construire ce plan d’action, de décider du contenu et de solliciter les partenaires. Mais aussi de se retrouver sur des manifestations et d’aller à la rencontre du public et des adhérents. Nous pouvons ainsi recueillir des commentaires afin de les faire remonter au conseil de territoire et auprès des salariés. C’est également une richesse que de pouvoir travailler avec des élus qui ont des profils divers et variés.

Julie BOULIER, jeune active, Nièvre

« Je peux être force de proposition. »

Philippe WeigelJe suis un adhérent d’Harmonie Mutuelle depuis quelques années. Étant retraité, je me suis dit que c’était le bon moment dans ma vie pour consacrer du temps à l’esprit mutualiste. J’avais un besoin d’échanges aussi, d’engagement.

Ce sont les valeurs d’Harmonie Mutuelle qui m’ont séduit : l’entraide, la solidarité… Les questions de santé m’intéressent aussi au plus haut point, et notamment la santé mentale.

J’ai rencontré une équipe très accueillante et bienveillante. Aussi bien les délégués que les salariés. C’est très important pour moi qu’il y ait un travail d’équipe. Et de ne pas être simplement quelqu’un qui va entériner un dossier. Je peux être force de proposition par rapport à mon vécu et à mon expérience.

La relation avec les autres, c’est aussi quelque chose qui a toujours animé ma vie. Il y a des gens qui vivent des situations difficiles. Ensemble, on peut apporter modestement une réponse pour que ces personnes ne sombrent pas. Harmonie Mutuelle est aussi là pour tout cela.

Philippe WEIGEL, retraité de l’Université, Alsace

« Je contribue à la prévention santé. »

Christine RoubanJe suis membre de la fédération des diabétiques en tant que diabétique. J’ai vu les actions que mène Harmonie Mutuelle en ce qui concerne la prévention santé et j’ai été intéressée par la démarche. Il y a une réelle nécessité de mener des actions de prévention notamment auprès de personnes atteintes de pathologie chronique, compte tenu de leur nombre grandissant. Et Harmonie Mutuelle a une longueur d’avance.

Je suis à la retraite depuis quelques années. J’avais envie d’apporter mes connaissances du secteur de la santé et en quelque sorte, ma pierre à l’édifice. Il y a une réelle communauté de gens avec des valeurs fortes qui donnent de leur temps. Et être délégué, c’est participer à une aventure humaine.

La mutuelle n’est pas là que pour nous rembourser, elle est là pour nous accompagner. Elle a un rôle à jouer. Pour moi, c’est l’essentiel.

Christine ROUBAN, retraitée, Ile-de-France

  • Propos recueillis par Cassandra Poirier
  • Crédit photo : Getty Images - portraits : DR

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire