Un concours d’écriture lancé par l’Observatoire de l’imprévoyance

mis en ligne le :

Être ou ne pas être imprévoyant ? C’est sur ce thème que l’observatoire de l’imprévoyance propose aux écrivains en herbe de mettre en pratique leurs talents avec un concours d’écriture ouvert à toutes et tous.

Jeune femme écrivant une nouvelle dans son jardin

12 milliards d’euros, c’est la charge financière annuelle que subissent les ménages en cas d’accident ou d’aléas de la vie et cela, par l’absence ou l’insuffisance de couverture de prévoyance complémentaire. Avec ce concours d’écriture, l’Observatoire de l’imprévoyance souhaite vivement sensibiliser sur le sujet de l’imprévoyance pour améliorer la couverture des Français.

En partant d’une expérience vécue, d’une situation marquante ou en laissant aller leur imagination, les auteurs en herbes sont invités à écrire un texte dans lequel un imprévu bouleverse le quotidien et à raconter le chemin qui mène à la reconstruction.

En pratique, la nouvelle devra faire entre 12 000 et 16 000 caractères espaces compris et est à déposer au plus tard le 15 février 2022 sur la plateforme Librinova. Toutes les informations liées au concours sont disponibles sur le site : concours-groupe.vyv.fr

Frédéric Lenoir, parrain de ce concours d’écriture

Un jury, composé d’ambassadeurs du Groupe VYV et de l’écrivain, philosophe et sociologue Frédéric Lenoir, parrain du concours, sélectionnera les meilleures nouvelles. A la clé ? La publication de la nouvelle dans un recueil. Les trois meilleurs auteurs remporteront des chèques cadeaux d’une valeur de 500, 300 et 200 euros à valoir en librairie.

Les lauréats seront conviés à une cérémonie de remise de prix à Paris, organisée en mai 2022, en présence du jury et de Stéphane Junique, président du Groupe VYV, et président du concours.

Un concours d’écriture lancé par l’Observatoire de l’imprévoyance
L’écrivain Frédéric Lenoir, parrain de ce concours d’écriture sur l’imprévoyance (crédit Pascal ITO).
  • Félix Maréchal
  • Crédit photo : Getty Images

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.