Un coup de pouce pour les commerçants de proximité

Même si la majorité des petits commerces et artisans ont pu rouvrir leurs portes, la crise sanitaire que nous traversons, les a durement touchés. C’est pourquoi Harmonie Mutuelle a lancé l’opération de soutien « Soutenons nos petits commerces » en collaboration avec le site Soutien-Commercants-Artisans.fr Explications

petits commerces

Donner de la visibilité aux « petits commerces » de proximité. C’est avec cette idée que Jonathan Chelet et Maxime Bedon, fils de commerçants indépendants, ont lancé en 2017 le site www.petitscommerces.fr La recette est simple : ils vont à la rencontre des commerçants, discutent avec eux, prennent des photos et diffusent leur portrait sur le site. A cela s’ajoute un référencement sur les moteurs de recherche, des posts sur les réseaux sociaux et le tour est joué. « On connaît les réflexes des consommateurs et on sait que 8 achats sur 10 commencent par une recherche sur Internet, il est donc primordial d’être visible », explique Jonathan Chelet. Environ 500 commerçants sont inscrits sur ce site.

2,5 millions d’euros de commandes au premier confinement

Mais trois ans et deux confinements plus tard, l’aventure de Jonathan et Maxime a pris une tout autre ampleur avec la crise sanitaire. Dès le premier confinement, l’équipe de petitscommerces.fr s’est mobilisée pour aider les commerçants et a lancé Soutien-Commercants-Artisans.fr Cette plateforme permet de commander des bons d’achat chez des commerçants et artisans de proximité. « Lors du premier confinement, la majorité des commerces étaient fermés. Nous avons voulu les aider de suite en leur apportant de la trésorerie », explique Jonathan Chelet.

Et le succès a été immédiat. Des milliers de commerçants, en l’occurrence 8 000 dans plus de 2000 communes, se sont inscrits sur le site. Et les consommateurs, eux, ont pu commander des bons d’achat qu’ils ont utilisés à la réouverture des commerces. Au printemps, les commandes ont représenté 2,5 millions d’euros. « Ça n’arrêtait pas, se souvient Jonathan Chelet, sauf peut-être entre 2 heures et 4 heures du matin ! Et pour les commerçants, ça a été à la fois une aide financière et une aide psychologique car ils voyaient que leurs clients les soutenaient, ils pouvaient rester en contact. C’était important ».

Rendre le consommateur acteur en achetant local

En pause pendant l’été, cette plateforme a repris du service avec le deuxième confinement.

Et Harmonie Mutuelle qui compte près de 30 000 petits commerces parmi ses adhérents a décidé de lancer une opération de soutien. Elle invite ses petits commerçants adhérents à s’inscrire sur la plateforme soutien-commerçants-artisans.fr afin d’être « visibles ». Et en début d’année prochaine, elle proposera à ses adhérents d’acheter des bons d’achat sur cette plateforme et ainsi de soutenir les commerces de proximité. Rendre les consommateurs acteurs en consommant local est une idée forte défendue par Harmonie Mutuelle. Et afin d’encourager ses adhérents à franchir le pas, la mutuelle abonde leurs bons d’achat à hauteur de 5 €, soit 1 million d’euros de soutien au global. Cette remise est à déduire lors de la souscription d’un bon d’achat de 20, 50 ou 100 € sur la plateforme chez un commerçant adhérent Harmonie Mutuelle. « C’est une initiative solidaire afin d’aider le plus grand nombre de commerçants », se réjouit Jonathan Chelet.

Légende de la photo : Jonathan Chelet et Maxime Bedon, tous les deux fils de commerçants indépendants ont créé un site pour donner de la visibilité aux commerces de proximité.

  • Crédit photo : DR
Auteur article
Cécile Fratellini

rédactrice en chef adjointe d’Essentiel Santé Magazine, spécialisée dans les sujets relatifs à la santé (handicap, prévention, maladies…)

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.