Harmonie Mutuelle Vendée partenaire du « Parcours de la 2ème chance »

Le Parcours 2e chance (P2C), dispositif d’insertion pour les jeunes vendéens, vise à réaliser un projet professionnel et une formation qualifiante.

Trois questions à Guy Bodineau, responsable Territoire Vendée de l’animation de la Vie Mutualiste (DAVM), sur la Prévention et promotion de la santé.

Pourquoi Harmonie Vendée s’associe-t-elle à une démarche de formation, a priori éloignée de la santé ?

Jocelyne Ferchaud, présidente de la commission Prévention promotion de la santé (PPS) est intervenue, dès le 3 janvier, premier jour de la semaine d’intégration. Les 64 jeunes adultes étaient réunis à l’Institut de Formation pour adultes (IFACOM) de La Ferrière. Elle leur a expliqué le sens et l’intérêt de la démarche prévention pour Harmonie Mutuelle et ses adhérents. Pour illustrer cette démarche, Margaux Letort, diététicienne engagée par nos soins a fait participer la salle aux travers de questions sur la diététique. Les réponses étaient notées sur des post-it, ensuite regroupés sur le mur d’expression. Puis, le petit-déjeuner a été pris en commun ; chaque participant notait, sur une feuille, la composition de son petit-déjeuner pris selon ses habitudes.

En quoi cette intervention de Margaux Letort, diététicienne, est-elle formatrice ?

Cette observation a permis une analyse critique et comparative des habitudes alimentaires à travers le petit-déjeuner. Le lendemain, 4 janvier, Margaux est à nouveau intervenue, dispensant des conseils pour un petit-déjeuner équilibré. Forts de ces observations et conseils, les stagiaires ont noté, sur la même feuille, la composition de ce deuxième petit-déjeuner. Puis Christian Bonnaud, médecin, engagé par nos soins, est venu animer quatre ateliers intitulés « parcours de santé », pour les familiariser avec cette démarche et leur en démontrer l’intérêt. Jean-Paul Jadault, président du territoire Vendée, représentait Harmonie, ce jour-là.

Votre implication, dans ce parrainage, se limite-t-elle à ces sensibilisations à la diététique et au parcours de santé ?

Non, elle va, bien sûr se poursuivre ! Le 5 janvier, Yves Auvinet, président du conseil départemental de la Vendée, est venu lancer officiellement le « Parcours de la deuxième chance ». Avec l’accord de Jean-Paul Jadault, j’ai accepté d’être le parrain d’une stagiaire qui se destine aux services à la personne. Ce parrainage, lié à ma fonction de directeur de service (DAVM), consiste à assister à deux rencontres officielles, d’ici la fin du « Parcours de la deuxième chance ». Surtout, le parrain doit échanger et conseiller sa filleule, pendant les huit mois de son apprentissage ; pour suivre et accompagner les progrès de sa formation. Le parrain accepte de faire profiter la stagiaire de son réseau et facilite les relations avec son entreprise, Harmonie Mutuelle.

Galerie photos

Jocelyne Ferchaud, présidente de la PPS.
Jocelyne Ferchaud, présidente de la PPS, sur l’estrade, expose aux stagiaires l’intérêt des petit-déjeuners diététiques.
Margaux Letort, diététicienne, et Jocelyne Ferchaud, présidente de la PPS.

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.