Santé-environnement, c’est grave Docteur ?

Les perturbateurs endocriniens : s'informer pour se protéger. Conférence-débat à Cerizay le 13 septembre proposée conjointement par les délégués Harmonie Mutuelle du Poitou-Charentes et de la Vendée.

Sous l’animation experte de Daniel COUTANT, 70 participants ont écouté puis échangé avec Dominique PRIME et Christian BONNAUD, tous deux médecins généralistes sollicités pour cette soirée.

Roland BLANDIN, animateur au sein de « Sèvre Environnement », a également présenté les très nombreuses actions menées par cette association forte de 500 adhérents.

Roland BLANDIN au micro aux côtés du Dr BONNAUD

Nouveaux, les perturbateurs endocriniens ?

Pas vraiment puisqu’ils impactent notre santé depuis de nombreuses générations ! Ce qui est nouveau heureusement, c’est la prise de conscience des effets dévastateurs de ces substances aux noms barbares.

Développer cette prise de conscience de l’impact de notre environnement sur notre santé et voir, dans notre quotidien, comment nous pouvons agir pour en limiter au maximum les effets, tels étaient les objectifs de cette rencontre qui semble avoir répondu aux attentes des participants.

« Je devinais déjà les risques de ces nombreux produits chimiques mais je ne savais pas qu’ils sont encore plus dangereux à certaines périodes de la vie » disait une jeune mère de famille lors de la partie conviviale proposée à l’issue de la conférence en ajoutant : « maintenant, je sais mieux ce que nous pouvons faire. »

Grande satisfaction

Les résultats de l’analyse de 52 questionnaires d’évaluation témoignent de la réussite de la soirée puisque le choix de la thématique est plébiscité par 98 % des personnes ayant répondu avec un taux de 36 % de très satisfaits et 62 % de satisfaits.

Bel encouragement pour les intervenants et les organisateurs. 

 

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.