DuoDay, duo communication chez Harmonie Mutuelle !

Aujourd’hui 16 mai 2019, dans le cadre de l’opération DuoDay, nous rédigeons ensemble cet article avec Maxime venu découvrir avec moi le métier de chargé de communication chez Harmonie Mutuelle Bretagne-Normandie.

L’opération DuoDay , c’est quoi ?

Partout en France, l’opération DuoDay permet la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations. Au programme de cette journée : découverte du métier, participation active, immersion en entreprise.
Objectif : ensemble, dépasser nos préjugés et avancer vers l’inclusion.

Maxime qu’attends-tu de cette journée ?

J’ai étudié la communication de 2013 à 2015, j’ai ensuite effectué un service civique dans un EHPAD et actuellement je suis bénévole dans une association de soutien scolaire. Je souhaite, par le biais de cette opération reprendre contact avec le monde du travail et mettre à profit mes études de communication. Cette journée me permettra de découvrir l’entreprise mais surtout le métier de chargé de communication chez Harmonie Mutuelle.

Isabelle, pourquoi as-tu souhaité accueillir Maxime ?

J’aime mon métier et le faire découvrir. Au-delà des échanges et du partage avec Maxime, cette journée est l’occasion pour moi de communiquer afin de faire évoluer le regard de chacun sur l’emploi et le handicap.

Et alors, cette journée ?

Café d’accueil, présentation de l’entreprise et des tâches d’Isabelle, rédaction ensemble de cet article, repas avec des collègues d’Isabelle… Retour en images :

Un bilan positif pour nous deux, une expérience enrichissante à tous les niveaux tant professionnel que personnel.

  • Isabelle Diverrès

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.