Les bienfaits des animaux domestiques sur notre santé morale et physique

De nombreuses études scientifiques ont prouvé les divers bienfaits des animaux de compagnie sur la santé morale et physique de l'Homme

Du temps de nos ancêtres, les animaux ne comptaient guère dans notre cœur. On possédait des lapins pour les manger, un chat pour chasser les souris, et un chien pour aller à la chasse.

En effet, à mesure que notre mode de vie change, notre comportement vis-à-vis de nos animaux de compagnie évolue. À l’utilité exclusive de l’animal domestiqué se substitue peu à peu un attachement affectif, et la perception d’effets thérapeutiques que certaines bêtes peuvent développer au contact de l’être humain. On a même remarqué que l’enfant pouvait développer certaines aptitudes plus facilement au côté d’un animal, et que celui-ci constituait un vecteur d’émotions parfaitement adapté aux soucis de certains adultes.

Un animal de compagnie se révèle source de bienfaits dans le foyer

Le fait de s’occuper d’un animal, de le nourrir, le promener, le caresser et lui apporter de l’affection permet à l’enfant d’accroître sa confiance en lui et le responsabiliser. L’animal représente à la fois son confident, son partenaire de jeux, son complice. L’animal de compagnie est un élément d’apaisement et de sécurité pour les petits et les grands ; Il a un effet stabilisateur sur leur développement psychologique.
Les animaux nous calment, nous rassurent et favorisent notre vie sociale : ils sont bien souvent l’objet de nos discussions entre voisins, amis, et connaissances. Ils diminuent le risque de dépression et nous aident à traverser les épreuves de la vie.

L’Animal de Compagnie un Atout Santé

Avoir un animal est bon pour le cœur. Les animaux de compagnie diminuent le risque de développer une maladie cardio-vasculaire : caresser un chat ou un chien procure un sentiment de bien-être. Des endorphines sont alors produites dans l’organisme, les taux d’adrénaline et de corticoïdes sont abaissés, le rythme cardiaque diminue, la respiration ralentit. Il est médicalement prouvé que le ronronnement du chat a un effet très apaisant et bénéfique sur l’être humain. Ces processus diminuent le risque d’infarctus du myocarde, d’hypertension artérielle et d’autres maladies cardio-vasculaires.

Les bienfaits de l’activité Physique

Les propriétaires de chiens ont un risque d’obésité et surtout d’accident cardio-vasculaire diminué du fait d’une augmentation de leur activité physique pour aller promener leur compagnon. Il semblerait que même les personnes qui ont un chat feraient plus d’exercices physiques que les autres car le chat communiquerait son énergie et leur donnerait de l’entrain pour bouger et faire du sport !

Amélioration de la Qualité de Vie

Les animaux aident les malades à guérir, les personnes âgées à se sentir mieux. Les maisons de repos qui autorisent la présence des animaux domestiques, surtout les chiens, voient la consommation de médicaments des résidents diminuer, en particulier les psychotropes.

Outre l’impact positif sur le bien-être physique, la présence d’un chat ou d’un chien apaise, rassure et calme.

Les animaux, particulièrement les chiens, sont également très utiles auprès des personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer.

Des activités avec des chevaux ou des chiens peuvent nettement améliorer le bien-être des enfants autistes, déficients mentaux ou de ceux souffrant de troubles psychologiques et du comportement.

A l’ère de la robotisation, il est intéressant de constater que des solutions simples et naturelles sont à la portée de chacun.

Pour aller plus loin

Qu’est-ce que la zoothérapie

Qu’est-ce que la ronron thérapie


Article proposé par le groupe de rédaction des délégués Harmonie Mutuelle Territoire de Moselle


 

Galerie photos

  • Emmanuel Verrier

Un commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.