Initiative d’un restaurateur messin pour nos étudiant-e-s

mis en ligne le :

Les étudiant-e-s font partie des populations durement touchées par la crise actuelle. Conscient de la situation, un restaurateur mosellan, a décidé d'offrir des repas aux plus démuni-e-s.

Les étudiant-e-s ont le sentiment d’avoir été abandonné-e-s depuis le début de la crise sanitaire

Les jeunes ne voient pas le bout du tunnel, ils s’inquiètent de plus en plus de leur avenir. Certains membres de cette population ont déjà pensé à arrêter leurs études depuis le début de la crise sanitaire.

Les écolier-e-s, les collégien-ne-s, les lycéen-e-s et celles et ceux qui sont en emploi ont pu reprendre une vie à peu près équilibrée, Les étudiant-e-s sont les seul-e-s à ne pas pouvoir bouger de leur domicile. Et en plus, ces apprenant-e-s ont l’impression qu’on les pointe du doigt constamment comme étant les coupables. Beaucoup de ces jeunes adultes connaissaient des difficultés, que la crise est venue aggraver.

La pandémie de Covid 19 a notamment provoqué l’annulation de nombreux « jobs étudiants »

La rentrée scolaire 2020 s’est révélée critique pour certain-e-s étudiant-e-s, qui comptaient en général sur leurs jobs d’été. Or, en été, les emplois dans le tourisme ou le commerce ont été peu nombreux, et beaucoup de ces jeunes ont débuté l’année avec peu de ressources. De plus, les parents ou les foyers fiscaux accompagnant habituellement ces étudiant-e-s ont subi une perte de ressources, ne leur permettant plus de les aider financièrement. Depuis le début de la pandémie, le quotidien des apprenant-e-s s’est plus que jamais détérioré : cours à distance, fin des « jobs étudiants », sentiment d’enfermement dans des logements exigus, frigos vides, etc.

Les différentes entités dispensant de l’aide alimentaire n’ont jamais vu passer autant de monde.

La belle initiative d’un restaurateur messin qui distribuent des déjeuners aux étudiant-e-s

Le « 100 patates » avait prévu de servir 200 repas le 4 mars 2021 mais face à l’ampleur de la demande, il a doublé le volume de la distribution. Ses fournisseurs lui ont donné l’ensemble des ingrédients. Le menu proposé comporte un plat principal avec de la charcuterie, de la pomme de terre, du fromage, de la salade et un dessert. Le restaurateur, lui aussi durement touché par la crise, a souhaité réitérer l’opération le jeudi 25 mars. Les délégué-e-s d’Harmonie Mutuelle territoire de Moselle ont soutenu cette belle initiative en la subventionnant et en participant à la distribution.

Son second restaurant, « Les Moulins Bleus » s’est prêté au jeu sur le même principe de « box solidaires » 15 jours après la première initiative. Là aussi, le succès a été au rendez-vous et plus de 350 repas ont été distribués.

Article proposé par le groupe de rédaction des délégué-e-s Harmonie Mutuelle 57

Galerie photos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.