Service civique en Moselle

Titulaire de l'agrément de Service Civique, Harmonie Mutuelle a accueilli 2 jeunes volontaires pour réduire la fracture numérique en Moselle. Interview de Colette et Florian réalisée par Bernard, délégué.

Colette et Florian qui êtes vous ?
Colette :

J’ai 24 ans, je suis originaire de Pierrevillers, mes loisirs sont essentiellement l’écoute de musiques et le cinéma. Titulaire d’un bac Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales, en 2018 j’ai obtenu un BTS  Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social.
J’ai approché le Service Civique suite aux expériences de deux amies qui l’avaient déjà fait, l’une dans un hôpital, l’autre dans une école d’une ZEP (Zone d’Éducation Prioritaire), et elles avaient été enchantées par ces expériences : bonne découverte du monde du travail et révélateur de ses potentialités.

Je me suis alors connectée au site officiel www.service-civique.gouv.fr, et coché les thèmes solidarité, éducation pour tous, puis la période souhaitée, la durée de la mission et la durée hebdomadaire. Après avoir choisi une zone géographique, il m’a été présenté des organismes agréés, Harmonie Mutuelle proposant la mission Lutter contre la fracture numérique. J’ai candidaté directement sur le site en utilisant le formulaire pour rédiger ma lettre de motivation et mon Curriculum Vitae.
J’ai ensuite été contactée par Mme Laëtitia COURMEAUX, assistante sur le site de Laxou ainsi que par Mme Claudia TEIXEIRA, Responsable Régionale, puis reçue sur le site du Technopole pour un entretien préalable. Lors de celui-ci il m’a été précisé que cette mission serait effectuée en binôme, la première personne étant déjà connue. Quelques jours après j’ai reçu la bonne nouvelle de Laëtitia.

Florian

23 ans, messin depuis ma naissance. Après l’obtention d’un BAC PRO en Gestion Administrative, j’ai obtenu un BTS Comptabilité Gestion. Ce BTS n’étant pas mon premier choix, la première année fut particulièrement difficile de par la découverte de la comptabilité. Durant ces deux années je ne me suis d’ailleurs pas vu poursuivre au-delà, d’où ma recherche d’un travail dès l’obtention du diplôme. Mes loisirs sont le cinéma, l’écoute de musiques, la pratique de foot avec des potes et le suivi de l’actualité sportive foot et tennis.
Après mon BTS, je me suis inscrit sur POLE EMPLOI et mon conseiller m’a trouvé un CDD de 2 mois à Scy-Chazelles, dans une coopérative de coiffeurs durant le premier trimestre 2019. A la fin de ce contrat et vu les difficultés à trouver un emploi (manque d’expérience essentiellement) c’est le conseiller qui m’a orienté vers le Service Civique.
J’ai été choisi pour former le binôme attendu par Harmonie Mutuelle. Dès le début de ma mission j’ai suivi trois formations citoyennes :

  • Médias, Information et E-réputation au CRIBIJ de Metz
  • Educo’médias à la MJC de Metz Borny
  • Une Formation Premiers Secours chez les Sapeurs-Pompiers à Montigny-lès-Metz

Durant le Service Civique nous avons eu un entretien Projet de vie avec un-e conseiller-e de La Mission Locale.

Colette et Florian comment s’est passé votre accueil au sein d’Harmonie Mutuelle ?

Cela s’est bien passé. Nous avons été accueilli-e- s par Nathalie SCHAER , Responsable de la vie Mutualiste, notre tutrice ; visité les bureaux de Laxou avec nos 4 camarades de Meurthe & Moselle et fait la connaissance, par visioconférence, de Marion, volontaire basée à Golbey.

Nous avons été installés dans le bureau de Pierre ZANUTTIGH, Président du Territoire de Moselle, situé à Metz Technopôle.

En quoi ont consisté vos différentes actions au service de la lutte contre la fracture numérique ?

Mi-octobre nous avons organisé des ateliers à destination des élu-e-s de Moselle en fonction de leurs besoins les plus prioritaires. Le dépouillement du questionnaire que nous avions réalisé indiquait :

– les réseaux sociaux

– la plateforme Pépite (formation à distance)

– L’application Harmonie et moi. 

D’octobre à décembre 2019 nous avons organisé plusieurs séances pour chaque atelier car nous avions constaté que l’optimum était de 3 à 4 personnes par séance. Toutes les séances étaient organisées dans la salle de visioconférence messine. Les niveaux des participant-e-s étaient très divers, un délégué faisant même un véritable blocage sur les réseaux sociaux. Il a d’ailleurs bénéficié de plusieurs cours particuliers et est devenu depuis un véritable mordu de ce nouvel outil de communication.

Auriez vous une ou des anecdote(s) à indiquer ?

Sans hésiter la joyeuse complicité de deux déléguées, Elisabeth et Claudine, inséparables copines, qui ont bénéficié de séances supplémentaires dans les bureaux messins. A propos de ces lieux nous avons cependant déploré la médiocrité du réseau WiFi interne et dû utiliser nos téléphones portables pour surfer sur le Net.

Quel est le bilan de vos actions durant cette période de Service Civique ?

Durant le dernier trimestre 2019, nous sommes intervenus tous les mardis matin dans une salle d’activité de la résidence pour séniors Villa Beau Soleil en centre ville messin.

Nous avons essentiellement répondu aux interrogations relatives à l’utilisation de leurs équipements personnels, tablettes & téléphones cellulaires. Très satisfait-e-s, les résident-e-s nous ont témoigné leur reconnaissance avec des chocolats et des biscuits de Noël. Nous gardons un excellent souvenir de cette expérience.

Après une première expérience en décembre, de janvier 2020 jusqu’au début du confinement nous avons assuré des rendez-vous avec les adhérent-e-s Harmonie Mutuelle dans les agences de :

  • Metz tous les mardis matin,
  • Hayange et Thionville une journée par mois,
  • Strasbourg (une seule intervention, juste avant le confinement).

A noter que les conseillers d’agences ont bien diffusé les informations et fait suivre les demandes particulières des adhérent-e-s. Afin de répondre à toutes ces requêtes, nous avons dû rajouter des séances les mercredis après-midi de 14h à 16h.

Dans l’ensemble nos  interlocuteurs ont bien joué le jeu, très peu étant absent non excusé.

Quels sont vos avis sur cette initiative d’Harmonie Mutuelle ?

Excellent bain révélateur de nos différentes potentialités comme par exemple :

  • la confection d’un diaporama projeté lors de la cérémonie officielle de remise des Trophées ESS à la Faculté de Droit de Metz,
  • surmonter une timidité naturelle,
  • développer des relations très amicales avec certaines personnalités de la mutuelle (les Pioupious pour l’une, les Petits monstres pour une autre).

Ce fut une très bonne expérience, la mission étant très enrichissante. Sans conteste cette initiative a contribué à valoriser l’image de la mutuelle, il suffit d’ailleurs de consulter les questionnaires de satisfaction élogieux pour s’en convaincre.


Article proposé par le groupe de rédaction des délégué-e-s Harmonie Mutuelle de Moselle


 

Un commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.