Territoire de l’Ariège, les gestes qui sauvent

En partenariat avec l'Union Nationale des Associations de Secouristes et Sauveteurs, Harmonie Mutuelle a organisé le 4 décembre un atelier de 1ers secours à l'enfant à Foix, dans les locaux de la mairie.

Décomposé en 2 parties, théorie et exercices pratiques, cet atelier, reconduit pour la sixième année sur le Territoire de l’Ariège et animé par Bernard Jeannou, a permis à 11 personnes d’acquérir les gestes d’urgence pédiatrique en cas de nécessité.

Le programme 

La prévention de l’accident

Recensement par les participants des lieux de la maison  les plus propices aux accidents  afin de mieux les prévenir. Le formateur a complété les bonnes pratiques utilisées par les parents présents.

La conduite à tenir lors du  constat d’un accident
  • Reconnaître et écarter les dangers persistants qui menacent encore la victime et les autres personnes,
  • Examiner la victime : cela permet de collecter les informations sur son état, de repérer les signes de respiration et de déceler s’il ya urgence vitale ou pas,
  • Alerter ou faire alerter : transmettre aux secours les éléments précis de la victime et de la situation décelée lors de l’examen.
La mise en pratique

 Les participants ont été invités à  reproduire les gestes montrés par le sauveteur :

  • manipulation de la victime pour la mettre en sécurité,
  • exercices de massage cardiaque et bouche à bouche sur mannequins représentant  enfant et nourrisson,
  • utilisation d’un défibrillateur,
  • gestes en cas d’étouffement sur un adulte ou enfant et sur un nourrisson.

 

L’évaluation en fin de session a permis de vérifier combien ce genre d’atelier est apprécié par les adhérents d’Harmonie Mutuelle.

Galerie photos

 

  • Maryse Maris
  • Crédit photo : DR

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.