Logo Essentiel Santé Magazine
[TRIBUNE] Santé environnementale : un nouveau terrain d’engagement pour l’avenir

[TRIBUNE] Santé environnementale : un nouveau terrain d’engagement pour l’avenir

Perturbateurs endocriniens, amiante, pollution sonore… De quoi parle-t-on exactement lorsque l’on parle de « santé environnementale » ? Stéphane Junique, président d’Harmonie Mutuelle revient sur ce sujet.

Stephane Junique

 

Quelques chiffres témoignent d’une interaction entre pollutions environnementales et santé, alors même que la santé environnementale reste encore le parent pauvre des politiques à l’œuvre.

  • Entre 42 000 et 45 000 décès prématurés par an en France seraient dus aux particules fines et à l’ozone.
  • Plus de 100 milliards d’euros : c’est le coût de la pollution de l’air en France chaque année estimé dans le cadre d’une étude sénatoriale de 2015. Soit deux fois plus que le tabac (47 milliards d’euros) !
  • L’asthme a augmenté de 100 % chez l’enfant en vingt ans (Association santé environnement France).
  • 650 000 journées d’arrêt de travail seraient prescrites chaque année du fait de la mauvaise qualité de l’air.

Déterminant de santé s’il en est, la santé environnementale est considérée en santé publique comme l’ensemble des effets sur la santé de l’homme dus à ses conditions de vie (expositions liées à l’habitat et/ou expositions professionnelles par exemple, nuisances telles que le bruit ou l’insalubrité), à la contamination des milieux (eau, air, sol… ), aux changements environnementaux (climatiques, ultra-violets…).

Et à l’heure où le manque de moyens affectés à la prévention et à la lutte contre les pollutions est régulièrement dénoncé et que les maladies métaboliques chroniques et les cancers augmentent, une meilleure connaissance des facteurs et des enjeux de l’environnement à l’origine des impacts sur la santé reste primordiale. Notre engagement aussi !

 

Promouvoir une santé durable

Entrepreneurs de mieux-vivre, Harmonie Mutuelle et ses partenaires mutualistes se sont engagés dans cette voie animés de deux convictions fortes.

La première : l’environnement et les milieux de vie et de travail seront de plus en plus déterminants dans la santé individuelle et collective.

La seconde : nous sommes chacun acteur d’un environnement plus favorable à la santé. Car si l’environnement a un impact sur la santé, la santé a elle-même un impact sur l’environnement (pollution médicamenteuse de l’eau notamment).

Acteur d’une santé globale, nous sommes convaincus qu’il est utile d’agir pour nos adhérents dans leurs divers environnements de vie (domicile, cadre professionnel, ville…) afin de contribuer à promouvoir une santé durable.
Notre modèle économique basé sur le long terme nous permet d’investir pour cela. Car d’une part les risques environnementaux deviennent des risques sanitaires. Et d’autre part, les conséquences de la dégradation de l’environnement sur notre santé sont multiples et certains effets sont différés dans le temps.

 

Le logement : un élément clé

Entreprise responsable, Harmonie Mutuelle s’est depuis plusieurs années engagée sur diverses dimensions de la santé environnementale. Quelques exemples :

  • programmes de prévention intégrant les enjeux environnementaux,
  • réduction de notre empreinte carbone, exigence croissante vis-à-vis de nos partenaires et prestataires en faveur de modes de production soucieux du bien-être des générations futures,
  • partenariat avec Cyclamed afin d’œuvrer pour le recyclage des déchets médicamenteux et réduire leur impact sur la pollution de l’eau…

Être un acteur de la santé globale et agir sur les facteurs environnementaux de la santé au bénéfice de nos adhérents, c’est aussi considérer le logement comme un élément clé. C’est la raison pour laquelle, nous avons décidé avec nos partenaires du groupe VYV de faire du logement social le troisième pilier de notre stratégie. C’est le sens de notre partenariat stratégique avec le groupe Arcade.

Non seulement, le logement en tant que tel est un facteur de protection et de sécurisation des personnes, mais il nous donnera aussi l’opportunité d’accompagner le secteur vers des bâtis et des intérieurs respectueux de l’environnement et de la santé de leurs habitants.

C’est à l’évidence un nouveau terrain d’engagement pour la mutuelle, ses adhérents et l’ensemble de nos partenaires !

  • Crédit photo : Getty Images - Photo portrait : Aurélia Blanc

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

Glossaire