Logo Essentiel Santé Magazine

Faciliter les remboursements avec le tiers payant

Certaines dépenses de santé peuvent être onéreuses. Le tiers payant permet de ne pas avoir à avancer le paiement de ces dépenses.

Qu’est-ce que le tiers payant ?

Le tiers payant est un mécanisme qui vous dispense de l’avance de tout ou partie de vos frais de santé. Ainsi, comme pour le tiers payant de l’assurance maladie, vous ne réglez pas la participation de votre mutuelle sur les montants restants. Elle se charge de rembourser ces frais directement aux professionnels de santé.

 

Dans quels cas le tiers payant s’applique-t-il ?

Le tiers payant s’applique chez les professionnels de santé, les établissements de santé et auprès de nombreux auxiliaires médicaux, dès lors qu’ils ont signé une convention avec la mutuelle. Grâce à ces accords, vous bénéficiez aujourd’hui du tiers payant dans la quasi-totalité des pharmacies de France, mais également auprès de nombreux opticiens, ambulanciers, kinésithérapeutes, établissements hospitaliers, radiologues, infirmiers, laboratoires d’analyse…

 

Comment bénéficier du tiers payant ?

Il vous suffit de présenter votre carte Vitale et votre carte d’adhérent aux professionnels de santé ou aux admissions ou aux services de soins des établissements de santé. Ils vous indiqueront si un accord existe avec votre mutuelle. Attention : pour les dépenses concernant l’optique, le dentaire ou les prothèses auditives, un devis doit être établi au préalable par le professionnel de santé.

 

Que faire lorsqu’il n’y a pas d’accord ?

Si votre professionnel de santé n’a pas signé d’accord de tiers payant avec votre mutuelle, n’hésitez pas à le lui signaler. Celle-ci se chargera de lui en proposer un. En attendant, pour obtenir le remboursement de la part complémentaire, n’oubliez pas d’envoyer les justificatifs à votre mutuelle (original du décompte de l’assurance maladie et de la facture acquittée). Sachez aussi qu’en l’absence de tiers payant, certains professionnels acceptent, à votre demande, de différer l’encaissement de votre chèque de paiement le temps que vous soyez remboursé. Pour en savoir plus, contactez un conseiller de votre mutuelle.

  • La rédaction
  • Crédit photo : Getty Images

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire