Les Français attachés à la protection sociale

mis en ligne le :

Une récente étude s’est intéressée aux liens entre les Français et leur système de protection sociale. Comment le perçoivent-ils ? Se sentent-ils protégés ? Qu’en attendent-ils ? Eléments de réponses.

La protection sociale est chère aux Français

La crise sanitaire liée au Covid-19 a bouleversé le champ de la santé, de la solidarité et de l’action sociale. Après deux ans de pandémie, le Groupe VYV a souhaité faire le point sur la connaissance et les attentes des Français vis-à-vis de leur système de protection sociale. Pour cela, il a réalisé en décembre 2021 un baromètre sur « Les Français et la protection sociale » dont les résultats viennent d’être publiés. Une étude menée avec l’Uniopss, une association réunissant les principaux acteurs associatifs de la santé et de la solidarité, et l’institut de sondage Viavoice.

Trois valeurs associées à la protection sociale

91 % des Français estiment savoir ce que recouvre la protection sociale. Mais seul un Français sur deux voit « très bien » de quoi il s’agit. Interrogés sur les grandes valeurs qu’ils associent à la protection sociale, les Français répondent en premier l’égalité, à 65 %. Suivent la solidarité, à 61 %, et la sécurité, à 60 %. Un triptyque qui renvoie aux valeurs républicaines « Liberté, égalité, fraternité ».

Les allocations pour maladies et accidents du travail, l’assurance chômage, les mutuelles ou encore les allocations familiales jouent un rôle important dans cette protection sociale, d’après 80 % des Français.

« La solidarité est le fondement essentiel d’une société où sont respectées les valeurs républicaines auxquelles nous sommes tant attachés, déclare Patrick Doutreligne**, président de l’Uniopss. Santé et solidarité sont indissociables et contribuent au bien-être et au vivre ensemble de notre société. »

Une protection parfois jugée insuffisante

La satisfaction des Français varie selon les domaines. En santé, la protection sociale est jugée suffisante à 72 %. Elle l’est également pour l’assurance chômage, selon 65 % des Français.

En revanche, seuls 35 % des répondants considèrent le niveau de protection sociale suffisant vis-à-vis de la perte d’autonomie. Une opinion particulièrement exprimée par les retraités, insatisfaits sur ce point à plus de 60 %. Le niveau de protection sociale est aussi jugé insuffisant pour l’assurance retraite pour 42 % des Français.

La Sécurité sociale, les mutuelles et l’Etat identifiés comme des acteurs importants de la protection sociale

La Sécurité sociale est la première citée parmi les acteurs de la protection sociale, pour 87 % des sondés. Les complémentaires de santé, dont les mutuelles, viennent ensuite, avec 78 %. L’Etat est le troisième acteur de la protection sociale, identifié par 76 % des Français.

Les acteurs locaux apparaissent plus en retrait. Les départements et les régions sont encore perçus comme importants pour la protection sociale par 61 % et 56 % des répondants. Mais seuls 51 % considèrent que les communes et agglomérations y jouent un rôle important.

Cette hiérarchie se retrouve dans la confiance accordée aux acteurs pour participer au bon fonctionnement de la protection sociale. La Sécurité sociale arrive une nouvelle fois en tête avec 74 % d’opinions favorables. Les mutuelles et complémentaires santés suivent avec 64 %. Les acteurs étatiques comme les communes (54 %), les départements (53 %) ou les régions (52 %) suscitent un jugement plus partagé. Tout comme l’Etat, à qui seulement 51 % des Français font confiance pour participer au bon fonctionnement de la protection sociale.

Remettre la protection sociale au centre du débat

Un Français sur deux déclare faire confiance à la protection sociale pour relever les défis de demain en matière de santé. L’autre moitié estime que ce système doit évoluer. Si 37 % des sondés souhaitent que le système perdure en l’état, 27 % d’entre eux aspirent à le voir proposer davantage de prestations. A noter que seuls 21 % des répondants demandent une baisse des cotisations.

Par ailleurs, l’avenir de la protection sociale préoccupe une large part des Français. 56 % d’entre eux estiment que le sujet n’est pas assez présent dans la campagne présidentielle.

« Ce sondage démontre que les Français sont attachés à notre modèle de protection sociale. Ils reconnaissent le rôle des mutuelles pour les accompagner dans leur accès aux soins, explique Stéphane Junique**, président du groupe VYV. Toutefois, face aux enjeux de santé et de protection sociale, les Français attendent de meilleures protections pour demain. Pour le Groupe VYV, investir dans une approche globale de la santé, de la prévention et de la prise en charge de l’autonomie, contribuera à conforter une société du mieux vivre. »

*Enquête réalisée en ligne par Viavoice du 10 au 14 décembre 2021 sur un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population résidant en France métropolitaine âgée de 18 ans et plus.

**Propos issus d’un communiqué de presse du Groupe VYV publié le 07 mars 2022.

  • Solal Duchêne
  • Crédit photo : Getty Image

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.