Déserts médicaux : les médecins retraités reprennent du service à Laval

Trouver un médecin traitant relève souvent du parcours du combattant. Le département de la Mayenne, dans les Pays de la Loire, n'est pas épargné. Pour y remédier, des médecins retraités consultent à tour de rôle, depuis 2017, dans le service médical de proximité Henri Dunant à Laval.

médecin retraité en consultation

L’expérimentation du service médical de proximité Henri Dunant à Laval devait durer trois ans. Finalement, elle se poursuit. Des médecins retraités y exercent du lundi au vendredi pour des consultations de « soins classiques » ou de « petites urgences ».

« Il y a trois ans, en 2017, le Conseil de l’Ordre des médecins de la Mayenne, le conseil départemental et la mairie de Laval se sont mobilisés pour offrir un nouveau service aux Lavallois, constatant une baisse significative du nombre de médecins généralistes. Le centre Henri Dunant a donc été créé afin d’apporter une réponse transitoire, dans l’attente d’ouverture de maisons de santé ou d’installation de nouveaux médecins généralistes », explique Anne-Marie Lemessager, directrice générale de VYV3 Pays de La Loire, organisme mutualiste en charge de la gestion de ce centre. Tous les acteurs impliqués dans ce projet se sont récemment réunis et ont décidé de poursuivre l’expérimentation. La problématique du manque de médecins à Laval n’étant pas résolue.

Une offre de soins pour les plus vulnérables

Depuis trois ans, ce centre répond à un besoin des patients mayennais. Puisque 3 400 d’entre eux ont déclaré cette structure médicale comme médecin traitant. « Ce centre permet également de proposer une offre de soins aux personnes les plus vulnérables. Environ un tiers des patients du centre sont des bénéficiaires de la CMU-C. Apporter une solution aux personnes les plus fragiles est un enjeu important pour nous, acteur mutualiste », rappelle la directrice de VYV 3 Pays de la Loire.

14 880 consultations ont été réalisées en 2019 par les douze médecins retraités qui se relaient du lundi au vendredi, à raison de deux par jour. Ces médecins salariés sont tous volontaires. Certains sont maîtres de stage, ce qui permet d’accueillir des internes dans ce centre. « L’objectif est d’inciter ces futurs praticiens à s’installer ensuite dans le département. Et tous les médecins ont plaisir à transmettre aux jeunes. Le niveau d’accompagnement est remarquable », ajoute Anne-Marie Lemessager.

Une antenne dans le nord de la Mayenne

Ce service de proximité s’est même développé au-delà de Laval. Puisqu’une antenne a ouvert en janvier 2020 au nord du département de la Mayenne, à Villaines-La-Juhel. Un médecin, jeune retraité de cette commune, propose des consultations une fois par semaine. « Là encore, cela répond à un vrai besoin. Le nord du département est considéré comme un territoire fragile en matière d’offre de soins. Et ce sont les deux secrétaires médicales du centre de Laval qui gèrent les rendez-vous de ce médecin », précise Anne-Marie Lemessager. Cette initiative originale répond aujourd’hui à un besoin de la population en attendant de trouver une solution plus pérenne, comme une nouvelle maison de santé.

  • Crédit photo : Getty Images
Auteur article
Cécile Fratellini

rédactrice en chef adjointe d’Essentiel Santé Magazine, spécialisée dans les sujets relatifs à la santé (handicap, prévention, maladies…)

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.