Logo Essentiel Santé Magazine

Etablissements de santé : améliorer le suivi des soins

La Haute Autorité de santé a mené une enquête sur la qualité et la sécurité des soins dans les établissements de santé. Dans l’ensemble, les patients sont plutôt satisfaits.

Etablissements de santé : améliorer le suivi des soins

En France, 73,3 % des patients hospitalisés sont globalement satisfaits des soins qu’ils reçoivent, selon les derniers résultats de l’enquête annuelle de la Haute Autorité de santé (HAS) publiés le 3 décembre 2018. La majorité des personnes sondées (90 %) estiment notamment que leurs douleurs ont été correctement traitées. En revanche, un tiers d’entre elles déplorent, une fois qu’elles ont quitté l’hôpital (après un séjour de plus de quarante-huit heures dans un service de médecine, chirurgie ou obstétrique), un manque d’information sur les signes ou les complications devant les amener à recontacter le médecin.

Améliorer l’organisation de la sortie

Même si les services de chirurgie ambulatoire (testés pour la première fois par la HAS) obtiennent un score élevé de satisfaction (76,4 %), 30 % des patients se plaignent de ne pas avoir reçu de numéro de téléphone pour joindre un professionnel de santé en cas de problème. Seule la moitié affirme avoir été recontactée dans les jours suivant la sortie de l’hôpital pour suivre leur rétablissement.

Cette étude, qui mesure le niveau de qualité et de sécurité des soins dans les établissements de santé français, s’est appuyée sur des indicateurs recueillis auprès de tous les établissements de soins, publics comme privés, ainsi que sur 327 000 questionnaires remplis par les patients à la suite de leur hospitalisation.

Des recommandations de bonne pratique

Les résultats sont ensuite transmis aux hôpitaux et cliniques avec des recommandations de bonne pratique. Quant aux patients, ils peuvent en prendre connaissance sur le site Scopesante.fr. Par ailleurs, la HAS précise avoir introduit en 2018 de nouveaux paramètres pour affiner son évaluation.

L’étude affiche certaines nouveautés, comme « un indicateur mesurant les complications après une chirurgie orthopédique ainsi qu’un ensemble d’indicateurs sur la chirurgie ambulatoire », annonce l’institution. Cette dernière définit également ses priorités pour les années à venir : « Renforcer la prise en compte du point de vue du patient et étendre la mesure de la qualité au-delà des établissements de santé en s’intéressant à l’ensemble du parcours du patient, quels que soient les lieux de vie et de soins. »

  • ANPM-France Mutualité
  • Crédit photo : Shutterstock

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire