Vite ma dose !, plateforme d’accélération de la vaccination contre le Covid-19, est disponible en application

mis en ligne le :

Le moteur de recherche non-officiel, élaboré par l’ingénieur en informatique Guillaume Rozier, est à présent téléchargeable gratuitement sur Android et iOS. Il répond à la volonté de faciliter l’accès des Français aux créneaux de vaccination contre le SARS-CoV-2 et de ne pas gâcher les doses en surplus.

appli vite ma dose

Vite ma dose ! est une plateforme non-officielle lancée le 1er avril 2021 par l’ingénieur en informatique Guillaume Rozier. Elle permet d’obtenir rapidement et facilement la liste des créneaux ouverts à la vaccination contre le Covid-19 dans les centres et pharmacies à proximité du lieu de résidence de son utilisateur. Elle optimise le mécanisme officiel de prises de rendez-vous et fait en sorte qu’aucune dose ne se perde.

Ce service se décline à présent en application, téléchargeable sur Android ou iOS. Il offre la possibilité de disposer directement sur son smartphone du moteur de recherche des rendez-vous disponibles pour se faire vacciner sans avoir à se connecter sur la plateforme originelle. L’application est entièrement gratuite et sans publicité. Elle ne nécessite pas d’inscription. Aucune donnée personnelle n’est demandée. L’utilisateur reste anonyme.

Vite ma dose ! centralise les données des plateformes officielles

L’application Vite ma dose ! répond aux mêmes objectifs que la plateforme du même nom. Leur mode d’utilisation est similaire. L’usager renseigne la commune, le code postal ou le département de son choix et en un clic il obtient la liste de tous les rendez-vous disponibles au moment de sa recherche dans les centres et pharmacies qui vaccinent. Un bouton à actionner le redirige alors sur les plateformes officielles qui gardent la main sur la réservation des rendez-vous.

Vite ma dose ! fluidifie l’accès à la vaccination. L’outil analyse et centralise les données des plateformes officielles de prise de rendez-vous de la vaccination anti-Covid-19 mandatées par l’Etat que sont Doctolib, Keldoc et Maiia. Il fait de même avec les sites Ordoclic et MaPharma, qui répertorient les pharmacies où les personnels ont été formés pour administrer le vaccin contre le SARS-CoV-2.

La plateforme et l’application Vite ma dose ! sont ouvertes à toutes les personnes éligibles à la vaccination. « Celles qui ne sont pas dans les tranches d’âges en question peuvent toujours tenter de prendre rendez-vous. Libres aux personnes qui vaccinent de les accepter ou pas », souligne Guillaume Rozier. « Ce qui compte avant tout, c’est qu’aucune dose ne soit perdue. »

Epauler l’Etat dans sa lutte contre le coronavirus

Et l’ingénieur en informatique de 24 ans de poursuivre : « Quand un patient décommande un rendez-vous au dernier moment, le vaccin est alors disponible pour un autre. Vite ma dose ! permet de le savoir et de ne pas gâcher cette possibilité. »

Guillaume Rozier entend « se rendre utile et épauler l’État dans sa lutte contre le coronavirus » avec l’outil qu’il a conçu. Il n’en retire aucun bénéfice financier. On lui doit également Vaccin Planner, moteur qui estime à l’instant précis de la consultation, quand son utilisateur sera vacciné et combien de personnes sont devant lui.

Par ailleurs, l’ingénieur est à l’origine de CovidTracker, site d’information de l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde. Il a été aidé pour finaliser ces différents sites par des bénévoles, spécialistes des algorithmes et de la science des données informatiques.

  • Crédit photo : Getty Images
Auteur article
Patricia Guipponi

journaliste généraliste spécialisée notamment en social et santé.

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.