Logo Essentiel Santé Magazine
Vers un 4e plan autisme

La nouvelle stratégie autisme 2018-2022

La nouvelle stratégie pour l'autisme 2018-2022 a été dévoilée le 6 avril 2018 par le gouvernement. Plus de 340 millions d'euros y seront consacrés.

L’autisme est un trouble envahissant du développement (TED). Il apparaît dans l’enfance et se poursuit à l’âge adulte. Selon l’Inserm, environ 100 000 jeunes de moins de 20 ans* sont atteints d’un TED en France.

Tripler les unités d’enseignement

Le 3e plan autisme lancé en 2013, par le précédent gouvernement, se termine cette année. La création d’unités d’enseignement en maternelle a été l’une des actions phares de ce plan. 112 unités existent, dont 9 créées à la rentrée 2017/2018, soit 784 places. Elles accueillent, chacune, sept enfants de 3 à 6 ans dans une classe au sein d’une école « ordinaire ». Les enfants scolarisés dans ces unités représentent 10 % des enfants avec autisme scolarisés en milieu « ordinaire »*.

Les mesures de la stratégie pour l’autisme 2018-2022 ont été dévoilées le 6 avril 2018 par le gouvernement. Plus de 340 millions d’euros y seront consacrés. La concertation autour de ce nouveau plan a été lancée en juillet 2017. Des groupes de travail (avec notamment des représentants du monde associatif, des familles, des collectivités territoriales…) ont été mis en place dans toute la France.

Un des premiers engagements est de remettre la science au cœur de la politique publique de l’autisme en essayant de mieux comprendre les causes de cette maladie afin d’y apporter des réponses.
Scolariser la totalité des enfants autistes en maternelle est également un des objectifs. Comment ? En triplant le nombre d’unités d’enseignement en maternelle et en formant et accompagnant les enseignants.

Repérer plus tôt

« Les premiers signes sont parfois repérables chez les tout-petits pour ne pas perdre des mois précieux », a rappelé Edouard Philippe, Premier ministre. Pour mieux repérer les signaux d’alerte, les visites des 9e et 24e mois chez le médecin généraliste ou chez le pédiatre seront encore plus axées sur la communication, le langage et la motricité.

Aujourd’hui, le recours à des professionnels (ergothérapeute, psychomotricien…) avant que le diagnostic ne soit établi n’est pas pris en charge. Un forfait « d’intervention précoce » devrait donc voir le jour afin d’aider financièrement les familles.

Faciliter l’insertion en milieu professionnel

« Le lieu de vie des adultes autistes ne peut pas être l’hôpital », a précisé Édouard Philippe dans son discours. Cette nouvelle stratégie nationale prévoit donc de mettre fin aux hospitalisations inadéquates et de faciliter l’emploi des adultes autistes en milieu ordinaire.

Proposer des solutions de répit aux familles

Une plateforme de répit devrait être créée dans chaque département afin de proposer aux familles une solution de garde pour les enfants et d’hébergement temporaires pour les adultes. Objectif ? Soulager les familles quelques heures ou quelques jours.

*Source : rapport IGAS-mai 2017

 

Un site officiel sur l’autisme

Qu’est-ce que l’autisme ? J’ai des doutes, le diagnostic, vivre avec l’autisme… Ce sont les rubriques que l’on retrouve sur le site officiel sur l’autisme. Des informations pratiques sur la scolarisation, l’accès à l’emploi ou bien encore le logement sont développées. Des vidéos avec des témoignages de parents d’enfants autistes sont également à découvrir.

  • Cécile Fratellini
  • Crédit photo : Weekend Images Inc./Istockphotos

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire