Les sites santé de référence

Face à la multiplication des sites santé, pas toujours facile de s'y retrouver quand on veut compléter les informations de son médecin ou, tout simplement se documenter pour un proche. Voici quelques sites de référence.

Les sites santé de référence

Informations générales

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Contraception, conseils nutritionnels, promotion de l’activité physique, vaccination… Les thématiques sont diverses, et les informations disponibles et utiles au quotidien. Le « plus » : les brochures et guides pratiques téléchargeables en ligne.

La santé pour tous est une déclinaison du site de l’INPES qui permet de s’informer sur les maladies (avec en plus des rubriques « sexualité » et « enfants »), les démarches à suivre lorsque l’on a besoin de se faire soigner ou aider, et les lieux où trouver des réponses à ses questions. On peut aussi y télécharger un guide pratique sur la santé en France en 23 langues différentes, très utile pour les migrants et les touristes.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), notamment pour s’informer sur les risques sanitaires : bisphénol A, radiofréquences, alertes sur les médicaments… Les sujets traités sont très nombreux (ils concernent aussi la santé animale et végétale). Tous les avis et rapports de l’Anses sont consultables en ligne, ainsi que les recommandations aux professionnels de santé.

 

Droits des patients

Les droits des usagers de la santé expliqués par le ministère de la Santé. Droits collectifs, droits individuels, fiches pratiques, conseils pour savoir comment procéder, à qui s’adresser… Tous les documents officiels sont présents sur ce site plus institutionnel que pratique. Le « plus » : un moteur de recherche permet de s’informer sur les initiatives innovantes en région.

Ameli pour s’informer de ses droits (dossier médical, congé maternité, arrêt de travail, retraite, grossesse…), sur les démarches à accomplir, et sur les remboursements. On y trouve aussi tous les formulaires officiels permettant la gestion des prestations d’assurance maladie (CMU, certificat de décès, médecin traitant, soins à l’étranger…).

Le CISS (Collectif inter associatif sur la santé) rassemble 40 associations. Sur son site, on trouve des informations sur les droits des patients et des usagers du système de santé. Mais aussi de nombreux rapports et fiches pratiques. Le « plus » : les courriers types concernant les démarches administratives vis-à-vis des organismes, des établissements et des professionnels de santé. A noter : la rubrique actualité est aussi très complète.

Service public pour sa rubrique santé, droits et démarches. Tout connaitre sur les soins et la prévention, les droits des patients, les droits des personnes âgées, le handicap, la Sécurité sociale…

Le Défenseur des droits est chargé de défendre les droits et les libertés des particuliers dans le cadre de leurs relations avec les services publics, y compris dans le domaine de la santé.

 

Maladies et prévention

La Haute Autorité de Santé (HAS) propose des documents d’information et des fiches pratiques sur de nombreuses pathologies, ainsi que des guides patients (maladies chroniques et affections de longue durée). On y a aussi accès aux rapports d’évaluation des médicaments et des dispositifs médicaux, ainsi qu’aux recommandations de bonne pratique professionnelle.

Ameli Santé rassemble des informations sur les maladies et les actions de prévention mises en place par l’Assurance Maladie (grossesse, diabète, angine, saturnisme…) avec, par exemple, des zooms sur les dépistages, les remboursements des soins, le calendrier vaccinal, les risques allergiques, ou encore les situations d’urgence.

Orphanet, le portail de référence sur les maladies rares et les médicaments orphelins. Avec des fiches d’information sur les maladies, les tests disponibles, les laboratoires de référence, et les lieux de prise en charge. Ainsi que l’actualité de la recherche scientifique et les essais cliniques.

 

Médicaments, vaccins et examens

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le site de référence le plus complet pour s’informer sur les médicaments et les vaccins. Mais aussi pour en déclarer les effets indésirables. Le « plus » : le répertoire des médicaments pour tout savoir sur une spécialité (dénominations, composition, présentations…) et télécharger la dernière mise à jour de sa notice d’utilisation.

Le CRAT, Centre de référence sur les agents tératogènes (qui ont une incidence sur le développement du fœtus), est une référence incontournable sur les risques liés à un médicament, un vaccin, un examen de santé (radio, IRM…), ou une addiction durant la grossesse et/ou l’allaitement.

LabTestOnline, pour décrypter un grand nombre d’examens de biologie médicale utilisés pour le diagnostic et le suivi des maladies. Ils y sont décrits de façon claire, avec une recherche par type de test ou de dépistage, ou par maladie.

Automesure explique comment réaliser soi-même de nombreuses mesures du domaine de la santé : température, IMC, fréquence cardiaque, glycémie, tension artérielle… Un site qui traite aussi de la dépendance au tabac ou à l’alcool, du sommeil, des risques liés à l’utilisation d’une pilule contraceptive, etc.

 

Hôpitaux et professionnels de santé

Ameli Direct, permet de trouver un professionnel de santé (médecin, infirmière, chirurgien-dentiste…) par son nom, sa spécialité, sa localité, l’acte pratiqué ou encore par son secteur d’exercice. Avec des informations sur les tarifs pratiqués, y compris les dépassements d’honoraires. Le site propose aussi un moteur de recherche d’établissements de santé (hôpitaux, cliniques, maternités…) multicritères.

Hopital.fr, le site de la Fédération Hospitalière de France, liste l’ensemble des services hospitaliers avec une recherche par coordonnées, nom d’établissement, médecin, spécialité médicale, type d’examen… Les « plus » : les dossiers d’information sur les droits des patients à l’hôpital, les formalités pratiques (admission, transport médical, hospitalisation à domicile…) et un dictionnaire médical.

À savoir  : la plupart des hôpitaux disposent d’un site internet souvent très complet sur ces sujets.

Platines, un site du ministère de la Santé qui donne des informations concernant les établissements de santé : les indicateurs de qualité des soins et de lutte contre les infections nosocomiales, les résultats des procédures de certification, et les équipements et activités (comme le taux de césariennes, l’équipement en IRM ou la durée moyenne du séjour selon la pathologie prise en charge).

 

Pour en savoir plus

  • Un guide pour vous aider dans vos recherches médicales sur internet, édité par la HAS (quels mots clés utiliser ? où trouver des bases de données ? comment lire les pages de résultats des moteurs de recherche ?…)
  • Le CHU de Rouen propose sur son site (CISMeF) des informations santé et  un index des sites médicaux en français.
  • L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) a publié deux guides de bonnes pratiques pour adapter la communication en santé aux personnes en situation de handicap visuel ou auditif.
  • Scope Santé, le meilleur et le plus sérieux des outils existants pour trouver un hôpital. Mis en place par le ministère des Affaires Sociales et de la Santé, il permet de localiser les établissements et de les comparer (notes à l’appui) au niveau régional ou national.
  • Émilie Gillet
  • Crédit photo : JGI/Grill

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.