Usetech’lab : « le premier laboratoire de recherche en santé et sciences humaines et sociales »

mis en ligne le :

Le 17 juin 2021, Usetech’lab, porté par l’Université et le CHRU de Tours ainsi que par VYV 3 Centre Val de Loire a organisé son tout premier colloque sur le thème « La recherche participative au service de la santé de demain ». L’occasion de présenter son living’lab dédié à la santé et aux enjeux sociaux de l’Intelligence Artificielle.

Créé en mars 2019, Usetech’lab est un lieu inédit, un lieu d’innovation et de création d’outils numériques et technologiques dans le domaine de la santé. Cette plateforme est portée par l’Université et le CHRU de Tours ainsi que par la Mutualité Française Centre-Val-de-Loire. Le fonctionnement de ce « premier laboratoire de recherche en santé et sciences humaines et sociales », selon Isabelle Sabadotto, coordinatrice chez Usetech’lab, a été présenté lors de la toute première table ronde du colloque, le 17 juin 2021.

Une approche sociologique et écosystémique 

Le Usetech’lab identifie les problématiques sociales en lien avec l’utilisation des nouvelles technologies. « Il permet à nos chercheurs, nos chercheuses d’aller à la rencontre des professionnels de santé, d’étudier l’impact de la technologie sur leurs pratiques professionnelles », explique Selma Josso, vice-présidente en charge des partenariats avec la société civile et le monde économique et membre de l’université de Tours. 

Usetech’lab donne aussi une nouvelle vision des recherches dans le domaine de la santé, en associant « des personnes qui ne sont normalement pas destinées à se croiser. C’est un lieu où des industriels, des chercheurs, des sociologues rencontrent des professionnels de santé, des résidents en Ehpad », poursuit Selma Josso. Cette équipe pluridisciplinaire a pour objectif la création d’outils technologiques, qui à terme, doivent être mis au service des professionnels et des résidents en Ehpad.

Des professionnels de santé pleinement intégrés

Ce laboratoire crée des outils avec et pour les professionnels de santé, en réponse aux attentes des résidents.

Usetech’lab place les soignants au coeur de la recherche, « l’objectif étant de concevoir avec eux de nouvelles organisations, de les accompagner dans la façon dont il vont travailler demain. On apprend tous à travailler ensemble, avec un objectif commun », assure Isabelle Sabadotto, coordinatrice du laboratoire.

D’autant que « c’est peu fréquent d’avoir des recherches en Ehpad », affirme Danielle Leblanc, cadre santé en Ehpad. « Cela permet de donner du sens aux professions du prendre soin, de co-construire un outil plutôt que de s’y adapter ». Ils viennent ainsi compléter et non remplacer l’accompagnement des soignants, pour une prise en charge plus globale.

Usetechlab se concentre sur 4 axes de recherche

Pour répondre aux enjeux de santé publique, Usetech’lab s’oriente sur 4 principaux points :

  1. Maintenir et développer l’autonomie de la personne âgée : « le coussin VIKTOR est né du fruit de ces discussions avec les résidents », assure Alain Tixier, directeur de Fingertips, l’entreprise à l’origine de ce coussin interactif, expérimenté dans plusieurs Ehpad. Il est conçu pour communiquer plus facilement avec ses proches et rompre leur isolement.
  2. Favoriser les interactions entre les équipes, les résidents et les familles. Grâce à des outils dotés d’une intelligence artificielle (IA), les résidents atteints de troubles cognitifs sont accompagnés et stimulés, tout en soulageant leur prise en charge par le soignant.
  3. Faciliter l’accès au soin : favoriser le suivi à distance, réduire les inégalités territoriales en travaillant sur le développement de la téléconsultation par exemple.
  4. Optimiser les organisations et sécuriser les prises en charge. Usetech’lab réfléchit actuellement à la fabrication d’un robot permettant de faciliter les organisations et le réseau de soignants.

Une méthodologie innovante

Afin d’adapter au mieux les robots à leur future mission, une méthodologie innovante a été mise en place. 

  • Dans les établissements de VYV 3 Centre Val de Loire, des observations, des recherches, des entretiens (individuels ou collectifs), des groupes de travail sont conduits par l’ensemble des acteurs. Le but est de connaître et de déterminer les besoins du terrain, de rassembler les connaissances de tous les professionnels, d’identifier leviers et blocages liés à l’utilisation des nouvelles technologies afin de développer les outils les plus appropriés aux attentes des résidents.
  • Un dispositif de simulation a été mis en place dans deux espaces aménagés dans le Usetech’lab afin d’expérimenter l’usage des outils numériques. L’occasion de placer en conditions réelles les professionnels de santé face à ces nouvelles technologies, sur la base de scénarii imaginés par les sociologues.

C’est dans ce cadre qu’une équipe d’étudiants de 4ème année de Polytech Tours travaille sur la programmation d’un tout nouveau robot. « Nao est entièrement programmable, on peut tout lui faire faire », explique Thomas, en stage dans cette équipe. « Il peut distraire les personnes âgées, organiser des quizz, des activités physiques. Il diffuse de la musique… ». Actuellement en phase de test, le but est d’ensuite pouvoir le placer en Ehpad, dans les lieux de vie communs pour aider les personnes âgées, les distraire et in fine, soulager le travail des soignants.

Pour voir ou revoir le colloque et en savoir plus sur le Usetech’lab : http://bit.ly/replaycolloque
  • Estelle Hersaint
  • Crédit photo : Possessed Photography sur Unsplash

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.