Alimentation : les pièges à éviter

Une bonne santé passe entre autres par une alimentation saine et équilibrée. Pour que coup de fourchette soit synonyme de bonne santé, il faut démêler le vrai du faux.

Alimentation saine

Le sel réhausse le goût des plats sans être mauvais pour la santé

Faux. Manger trop de sel a de nombreuses répercussions négatives sur votre corps : rétention d’eau, vieillissement cutané, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque ou rénale, augmentation du risque de cancer de l’estomac… L’Organisation mondiale de la santé recommande une consommation quotidienne maximale de 5 grammes de sel par jour, soit une cuillère à café. Il convient donc de limiter les produits trop salés — c’est le cas de presque tous les produits transformés — et de ne pas avoir la main trop lourde sur la salière, que ce soit au moment de cuisiner ou dans son assiette. Si vous souhaitez rehausser le goût de vos plats, préférez-lui les épices et les herbes.

Il ne faut pas prendre de suppléments vitaminés

Vrai et faux. Si vous prenez des vitamines dont votre corps ne manque pas, vous allez le surcharger, ce qui n’est pas bon. Par exemple, prendre de la vitamine C en excès peut causer des calculs rénaux. Mieux vaut donc éviter l’automédication, pour les suppléments vitaminés comme pour le reste. En cas de fatigue, il est conseillé de consulter son médecin, qui peut prescrire un bilan vitaminique. Là, si des carences sont révélées, il vous indiquera quel supplément prendre.

Il est conseillé de manger de la viande tous les jours

Faux. Il faut certes avoir un apport en protéines régulier, mais la viande n’est pas le seul aliment à en contenir. Il y a aussi les légumineuses et le poisson, par exemple. Consommée en excès, la viande est mauvaise pour la santé. L’Agence nationale de sécurité sanitaire recommande de ne pas en consommer plus de 70 grammes par jour. Selon l’Organisation mondiale de la santé, la viande rouge et la viande transformée (charcuteries) consommées en excès sont cancérogènes. Elles contiennent par ailleurs des matières grasses qui favorisent l’hypercholestérol et les maladies cardiovasculaires.

Il faut boire 1,5 litre d’eau par jour

Vrai. Il est recommandé de boire entre 1,5 et 2 litres d’eau quotidiennement, afin de compenser celle que l’on évacue. En cas de forte chaleur, on peut même aller au-delà de ces chiffres. Boire insuffisamment peut provoquer une déshydratation. Si vous buvez plus que d’habitude cela peut être un symptôme de diabète. Au-delà de 5 litres par jour, en revanche, la consommation d’eau devient dangereuse. Elle épuise les reins, le foie, les ganglions, et carence le corps en sodium et en potassium. C’est ce que l’on appelle une intoxication par l’eau.

On n’a pas de problème alimentaire si son poids ne varie pas

Faux. Si vous êtes à votre poids de forme et que celui-ci ne varie pas, cela ne signifie pas forcément que votre alimentation est bonne. Vous pouvez consommer trop de sucre, de graisse, de sel, ne pas varier vos apports… sans que votre balance ne bouge. Le meilleur indicateur, pour savoir où vous en êtes, reste le bilan sanguin. Dans tous les cas, veillez à avoir une alimentation équilibrée, à consommer cinq portions de fruits et légumes par jour, à éviter les produits transformés en prenant plaisir à manger. Le mieux est de cuisiner vous-même, afin de savoir ce qu’il y a dans votre assiette et d’être maître de votre équilibre alimentaire.

  • Crédit photo : Getty Images
Auteur article
Charlotte de L’escale

rédactrice en chef adjointe d'Essentiel Santé Magazine, spécialisée en santé et société.

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.