Audition : « Ne pas attendre d’être isolé par sa surdité pour consulter »

mis en ligne le :

Dès les premiers signes de malentendance, il est important de consulter son médecin traitant. Il ne faut pas laisser des problèmes d’audition s’installer et risquer une surdité. Les conseils du Dr Élisabeth Sauvaget, chef du service ORL de l’hôpital Saint-Joseph à Paris.

audition surdité

Quels sont les signaux d’alerte d’un problème auditif ?

Élisabeth Sauvaget
Le Dr Elisabeth Sauvaget est chef du service ORL de l’hôpital Saint-Joseph à Paris. Crédit photo : DR.

Élisabeth Sauvaget : Si c’est un trouble auditif unilatéral (qui ne concerne qu’un seul côté), la personne s’en rend compte lorsqu’elle change son téléphone d’oreille, parce qu’elle entend mieux d’un côté que de l’autre.

S’il s’agit d’un trouble auditif bilatéral, l’atteinte se manifeste initialement par une mauvaise compréhension de la parole dans une ambiance bruyante, par exemple une difficulté à suivre une conversation au restaurant.

On remarque néanmoins que l’entourage du patient est bien souvent le premier à donner l’alerte, car la personne fait régulièrement répéter.

Presbyacousie, acouphènes, traumatisme sonore…

Quelles sont les pathologies les plus fréquentes ?

E. S. : La presbyacousie, c’est-à-dire la surdité liée au vieillissement de l’oreille interne, est le motif de consultation le plus fréquent. À partir de 50 ans, nous connaissons tous une baisse progressive de notre audition, plus ou moins importante selon un facteur familial et/ou la présence d’un traumatisme sonore associé.

D’autres causes d’atteinte de l’oreille interne sont décrites, liées à un traumatisme sonore aigu ou chronique, d’origine génétique, infectieuse, auto-immune, etc. Enfin, les pathologies du tympan et des osselets (otite chronique, otospongiose, traumatisme) peuvent également entraîner une surdité uni ou bilatérale.

Les acouphènes – ces bruits parasites très incommodants – représentent aussi un motif fréquent de consultation. Ils peuvent avoir plusieurs origines : toute pathologie de l’oreille, le stress, l’hypertension artérielle, les dysfonctionnements des articulations temporo-mandibulaires.

Consulter un médecin en cas de perte d’audition

Que faire en cas de perte auditive ?

E. S. : Consulter un médecin généraliste qui, en l’absence de bouchon de cérumen pouvant expliquer la surdité, vous adressera vers un ORL. Celui-ci fera un examen otoscopique et un test d’audition et, le cas échéant, une prescription d’appareillage.

Le plus important est de ne pas attendre d’être isolé par sa surdité pour consulter. Par exemple : éviter les repas de famille parce qu’on se sent en décalage à force de ne rien comprendre… Il est important de consulter dès les premiers signes de baisse auditive. S’il s’agit d’une atteinte de l’oreille interne, la correction de l’audition se fera grâce à l’appareillage auditif, qui est d’autant mieux toléré qu’il est prescrit lorsque la perte auditive n’est pas trop importante.

Autre point crucial : lorsque la perte auditive est brutale (survenue en quelques heures), il peut s’agir d’une surdité brusque. Il est impératif de consulter sans tarder afin de débuter rapidement un traitement médical.

43 jours en moyenne pour un rendez-vous chez un ORL

Comme chez la plupart des spécialistes, le délai d’obtention d’un rendez-vous chez l’ORL s’est dégradé, ces dernières années, même s’il existe une grande disparité en fonction des territoires. Selon l’étude de l’Observatoire de l’accès aux soins réalisée par l’Ifop pour le cabinet Jalma en 2017, ce délai s’établit à 43 jours en moyenne (c’est 117 jours pour un ophtalmologue).

En dehors de la difficulté à obtenir un rendez-vous chez un ORL, le temps entre l’apparition des premiers symptômes et la prise de rendez-vous par les patients est également préoccupant. Chez les séniors, on observe que la prise de conscience d’une déficience auditive est en moyenne de 7 à 10 ans.

  • Émilie Gilmer
  • Crédit photo : Adobe stock

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.