Baromètre Inpes : qu’y a-t-il dans nos assiettes ?

L’Institut national d’éducation et de prévention pour la santé (Inpes) mène régulièrement une vaste enquête téléphonique pour connaître et analyser nos comportements alimentaires. Quelles sont les évolutions ?

Baromètre Inpes

Il y a 12 ans, manger était avant tout un acte indispensable pour vivre. Aujourd’hui, c’est d’abord un plaisir, celui du goût. C’est, en tout cas, ce qu’ont affirmé plus d’un quart des Français interrogés à l’occasion du troisième baromètre santé nutrition de l’Inpes.

Depuis 1996, l’Institut national d’éducation et de prévention pour la santé (Inpes) mène une vaste enquête téléphonique pour connaître et analyser nos comportements alimentaires. Les résultats de la troisième vague, publiés début 2010, laissent apparaître des évolutions.

 

Le prix, un frein à une bonne alimentation

Plus des trois quarts des Français déclarent manger de façon équilibrée. Ils grignotent moins qu’en 2002, mettent moins de matières grasses et de sel sur la table, et diminuent également leur consommation d’alcool.

Mais si les personnes interrogées connaissent mieux les repères de consommation du Programme National Nutrition Santé (PNNS), elles restent peu nombreuses à les suivre, principalement à cause du prix trop élevé des aliments (fruits, légumes, viandes, poissons…).

 

Des repas pris au domicile

Pour 9 personnes sur 10, faire la cuisine est synonyme d’alimentation saine et de convivialité. Rien d’étonnant alors à ce que les repas soient le plus souvent pris au domicile. Ce qui l’est plus, c’est l’augmentation de la consommation de plats cuisinés industriels.

Côté convivialité, les personnes interrogées partagent généralement leur dîner et leur déjeuner avec d’autres personnes. Concernant le petit-déjeuner, 55 % des Français le prennent seul.

 

Une activité physique à développer

Les Français ont encore un niveau d’activité physique insuffisant.

Seulement près de 34 % des femmes et 52 % des hommes ont un niveau favorable pour leur santé, soit l’équivalent d’au moins 30 minutes de marche par jour.

 

  • Pour en savoir plus sur les repères nutritionnels et le niveau d’activité physique recommandé, rendez-vous sur mangerbouger.fr
  • Béatrice Ménart

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.