Logo Essentiel Santé Magazine

Santé

Bien gérer son armoire à pharmacie

Bien gérer son armoire à pharmacie

Pour prévenir notamment les risques d’intoxication, il convient de trier régulièrement ses médicaments. Mode d’emploi.

À la maison, les médicaments doivent tous être entreposés au même endroit, à l’abri de la lumière, de l’humidité, de la chaleur et hors de la portée des enfants. Dans un placard en hauteur fermé à clé par exemple. Mieux vaut les laisser dans leur boîte d’origine, avec la notice.

 

Surveiller les dates de péremption

Dans une armoire à pharmacie, on peut trouver : les produits relatifs à un traitement en cours et ceux délivrés sans ordonnance comme des « antidouleurs » (aspirine, paracétamol, ibuprofène), des antihistaminiques pour les réactions allergiques, des antiseptiques afin de désinfecter les plaies, de la pommade pour les brûlures… Faites attention néanmoins à ne pas les utiliser une fois leur date de péremption dépassée.

 

Respecter la prescription

Par ailleurs, certains médicaments se conservent peu de temps après leur ouverture, comme les sirops et les collyres. Il ne faut pas non plus garder les médicaments qui ont été prescrits pour une durée déterminée (antibiotiques…) ou qui ne correspondent plus à votre situation actuelle (grossesse, état de santé…).

 

Bien gérer son armoire à pharmacie
Crédit illustration : Clément Perrotte

 

Une appli pour son armoire à pharmacie

L’association Cyclamed a créé une application mobile gratuite « Mon armoire à pharmacie » dans laquelle enregistrer ses médicaments (manuellement ou par scan du « QR code ») afin de gérer au mieux sa réserve. Vous pouvez ainsi recevoir des alertes quand une boîte est périmée ou en cas de retrait d’un lot de produits décidé par les autorités, accéder aux notices…

  • Aurélia Descamps
  • Crédit photo : SelectStock / Istockphotos

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire