Logo Essentiel Santé Magazine

Pour un cartable qui ne nuise pas à la santé

Depuis 2004, l’initiative « Cartable sain » a pour objectif d’informer sur les fournitures scolaires qui ont le plus d’impact sur la qualité de l’air intérieur et celles qui ne présentant pas de risque pour la santé des enfants.

Pour un cartable qui ne nuise pas à la santé

Tout est parti d’un constat simple de Ragnar Weissmann, expert en santé environnementale, membre du bureau d’études associatif Habitat Santé Environnement (HSEN) : « Dans les écoles, sont utilisés des feutres pour tableau blanc à l’odeur très forte qui contiennent des solvants volatiles, les xylènes et les toluènes, classés neurotoxiques, CMR (cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques). Je ne trouvais pas normal que les enfants aient sous le nez, sans protection, ces solvants que je manipulais en laboratoire avec des gants, un masque et une hotte aspirante. ».

Des salles de classe à l’air pollué

Simplement en mesurant la pollution de l’air dans une classe, on peut savoir quelles sont les activités des écoliers au fil de la journée. Ayant grandi en Suède où la qualité de l’air a été une préoccupation publique plus tôt qu’en France, ce scientifique met en place en 2004 avec l’HSEN la campagne « Cartable sain ».

Il intervient dans des classes avec un cartable dont les fournitures, soigneusement choisies, sont comparées avec celles des élèves. « Nous expliquons de façon ludique et non culpabilisante la situation, comment l’améliorer pour la santé et la planète, quelles fournitures acheter ou éviter, poursuit Ragnar Weissmann. En parallèle, nous travaillons avec les écoles sur les achats internes de matériel que les enseignants utilisent en classe et sur les listes de fournitures demandées aux parents. »

En 2010, l’HSEN a développé avec le Conseil général des jeunes de Gironde une publication papier « mon cartable sain », à destination des collégiens. Et depuis, un guide en ligne a été créé (cartable-sain-durable.fr), avec le département 33 et l’ADEME.

Un matériel à choisir avec soin

Les correcteurs liquides sont à proscrire : « On trouve sur leur emballage les pictogrammes indiquant qu’ils sont inflammables, irritants et dangereux pour l’environnement, rappelle Ragnar Weissmann. Il faut leur préférer les correcteurs avec une bande sèche qui se déroule, ou bien accepter les erreurs en les barrant, ce que nous évoquons avec les enseignants. » Les crayons de couleur dont l’extrémité est souvent mordue sont généralement recouverts d’un vernis contenant des métaux lourds. Mieux vaut acheter des crayons en bois brut non vernis.

Pour en savoir plus

  • Le site du bureau d’études Habitat Santé Environnement qui a initié l’opération Cartable sain.
  • Colles, gommes, trousses, cartables, calculatrices… Le site cartable-sain-durable.fr livre toutes les informations essentielles pour acheter un matériel qui ne soit pas préjudiciable à la santé.
  • Corinne Renou Nativel
  • Crédit photo : Shironosov / iStockphoto

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire