Comment éloigner les moustiques ?

Selon l’endroit où vous vous trouvez, les moustiques peuvent être un véritable fléau. Comment se débarrasser de ces nuisibles et passer des soirées paisibles ? Quels sont les remèdes efficaces contre les piqûres ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les moustiques et comment vivre en paix avec eux.

piqûre de moustique

Pourquoi les moustiques piquent-ils ?

Les moustiques ne se nourrissent pas de sang, mais de nectar de fleur et de sève. En revanche, les femelles ont besoin de sang pour la ponte : celui-ci apporte aux œufs les protéines nécessaires à leur maturation. Les moustiques femelles vont donc partir chasser les humains et les animaux afin de prélever leur précieuse hémoglobine. Elles piquent le plus souvent le matin et le soir, dans les zones chaudes et humides (attention aux soirées orageuses !).

Comment se protéger des moustiques ?

Il existe plusieurs antimoustiques naturels, comme le géranium et la citronnelle. Le Dr Arnaud Jannic, assistant spécialiste dans le service de dermatologie de l’hôpital Henri Mondor à Créteil, invite cependant à la prudence concernant les huiles essentielles « qui ont un fort potentiel allergénique. » À noter que leur substance active n’est pas strictement identifiée puisque ce sont généralement les mélanges complexes qui les composent (les terpènes, les dérivés aromatiques, etc.) qui leur confèrent leur propriété répulsive. De plus, si elles peuvent avoir une efficacité momentanée pour repousser les moustiques de nos contrées, ce ne sera pas suffisant, tout particulièrement lors d’un voyage en zone tropicale. « Le moustique est vecteur de paludisme et d’autres maladies graves dans de nombreux pays. Si on voyage dans ces endroits, il faut impérativement porter des vêtements longs et utiliser des répulsifs puissants. » Et si malheureusement les compositions de ces produits laissent un peu à désirer (produits chimiques parfois dérivés du plastique), ils sont la protection la plus efficace contre les maladies tropicales. On trouve des répulsifs contenant des substances efficaces comme le DEET et la picaridine en pharmacie. Attention cependant à respecter les recommandations du fabricant.

Pour bien dormir pendant les nuits d’été, pensez également à installer une moustiquaire autour de votre lit, ou directement autour de vos fenêtres. Vous pouvez aussi utiliser un diffuseur électrique, à condition d’ouvrir la fenêtre pour renouveler l’air de la pièce.

Enfin, pensez à limiter les points d’eau stagnante, car ils sont propices à accueillir les pontes des moustiques. Pour éviter leur prolifération, nettoyez vos gouttières, videz les ustensiles qui pourraient accumuler de l’eau de pluie et couvrez les piscines et réservoirs non utilisés.

Comment faire disparaître une piqûre de moustique ?

Vous avez oublié votre insecticide et avez été piqué(e) ? Plusieurs remèdes existent pour apaiser les démangeaisons :

  • nettoyez la zone piquée à l’eau et au savon : cela permettra d’éviter une infection ;
  • appliquez un glaçon sur le bouton de moustique : le froid soulage momentanément les démangeaisons ;
  • utilisez un gel à l’aloe vera : ses vertus apaisantes et désinfectantes vous feront oublier le picotement et accéléreront la cicatrisation de la piqûre de moustique. À renouveler autant de fois que nécessaire !

Pourquoi les piqûres de moustique démangent-elles ?

Lorsque le moustique femelle nous pique, il prélève du sang et injecte dans nos veinules sa salive, qui agit comme un anticoagulant. Nos anticorps réagissent à la présence de cette substance en créant une réaction inflammatoire proche de l’allergie  : notre organisme produit alors des histamines, des molécules responsables de la démangeaison. Un bouton se forme à la surface de la peau et s’accompagne d’une envie irrépressible de le gratter  !

Et pourquoi est-ce si bon de gratter un bouton de moustique ? Parce que nous jouons un tour à notre cerveau ! La zone piquée émet une information d’alerte à notre cerveau : c’est la sensation de démangeaison. Or, en nous grattant à cet endroit précis, le cerveau reçoit un nouveau message de contact, qui court-circuite en quelque sorte le message d’alerte. Pendant les quelques secondes de grattage, on ne sent plus la démangeaison. Mais celle-ci revient peu de temps après, et c’est le début du cercle vicieux « ça me démange – je me gratte ».

Et si les moustiques ne sont pas nos meilleurs amis, l’écosystème a besoin d’eux ! Ils nourrissent en effet bon nombre de prédateurs, et jouent un rôle important dans la dépollution des eaux. Alors plutôt que de les tuer, on préfère les éloigner et s’en protéger avec des vêtements longs et amples et des produits naturels qui les repoussent sans les mettre en danger. Enfin, soyez vigilants : gardez en tête la menace du moustique tigre, vecteur de maladies généralement tropicales, comme la dengue ou chikungunya et qui a, en 2019, colonisé 58 départements métropolitains.

  • Adeline Adelski
  • Crédit photo : Getty Images

2 commentaires pour cet article

  1. LECUREUR

    Bonjour,
    Comme tous vos confrères qui écrivent des articles sur les moustiques et comment les combattre, vous n’apportez pas réellement de scoop, c’est désolant de la part des chercheurs qui cherchent mais ne trouvent pas et des industries qui ne « veulent » pas prendre le dossier en charge.
    J’habite dans l’Hérault et pour me protéger des moustiques au mieux de ce qu’il est possible de faire sans trop polluer j’utilise de la citronnelle et du marc de café séché que je fais consumer lentement dans l’endroit où je me trouve ( Bon, faut boire du café….) Je me fais encore piquer de temps en temps mais faut bien que les moustiques vivent ! si ils sont sur terre c’est parce qu’ils sont utiles certainement…. et que l’Homme n’est qu’un des maillons de la chaine alimentaire.
    Très cordialement en espérant un contact de votre part ( Ho j’y pas crois pas trop mais si ….)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.