Logo Essentiel Santé Magazine

Santé

Michel Cymes

La chronique de Michel Cymes : les écrans, à quelle dose ?

Les vacances sont synonymes d’augmentation du temps libre des enfants et des ados. Comment faire pour qu’ils ne restent pas scotchés devant la télévision ou l’ordinateur ?

Les écrans sont addictifs. Les adultes le savent bien. Premier conseil, déconnectez-vous, vous aussi, de vos écrans. En somme, montrez l’exemple. Selon une récente étude*, près d’un parent sur deux (44 %) prête son téléphone à son enfant de moins de 3 ans pour l’occuper ! Petit rappel toujours utile : l’overdose d’écrans retarde l’apparition du langage, favorise la déconcentration et nuit à l’attention. Conclusion : pas d’écran avant 3 ans. Et après 3 ans, à petite dose et sous votre contrôle. Car les chiffres sont aussi alarmants chez les ados : 15 %** d’entre eux envoient des textos au cours de la nuit. La luminosité du portable qui imite la lumière du jour décale l’heure d’endormissement. Donc un conseil pour petits et grands, profitez des vacances pour vous déconnectez en remplaçant la télévision par l’activité physique et revenez en pleine forme à la rentrée.

* Association française de pédiatrie ambulatoire
** Étude réseau Morphée

  • Crédit photo : Nathalie Guyon

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire