Les professionnels de santé aussi sont sur TikTok

mis en ligne le :

L’application de partage de vidéos TikTok est très prisée des plus jeunes. Ce réseau social prend de l’ampleur et les professionnels de santé l’ont bien compris : ils sont de plus en plus nombreux à l’utiliser.

illustration tiktok santé

Application d’origine chinoise, TikTok connaît un véritable succès, surtout auprès des 13-24 ans. Elle permet de créer et de partager de courtes vidéos. Tous les sujets y sont abordés : la cuisine, la mode, le bricolage, le sport… mais aussi la santé.

Plusieurs professionnels de santé ont en effet rejoint le réseau social et ont réussi à créer autour d’eux une communauté d’abonnés. Tour d’horizon de ces tiktokeurs à suivre.

@Carla.valette : l’étudiante en médecine (2,2 millions d’abonnés)

Étudiante en médecine à Toulouse, Carla Valette partage ses connaissances sur la santé. Elle aborde à la fois des questions sérieuses (comment se déroule le don de moelle osseuse, comment est réalisée une épisiotomie…) et des sujets plus légers (pourquoi a-t-on parfois mal à la tête après avoir mangé une glace ? ou encore à quelle vitesse le sang circule-t-il ?).

Avec quelques images bien choisies, un langage simple mais jamais simpliste, elle vulgarise des concepts médicaux complexes.

santé tiktok
Carla Valette, étudiante en médecine, a plus de 2 millions d’abonnés sur son compte TikTok. Crédit photo : Shutterstock/Ciem.

@dr.never : le dentiste (2,1 millions d’abonnés)

Le chirurgien-dentiste Dr. Never s’est fait connaître avec ses vidéos « Ne faites jamais ça ! » dans lesquelles il présente une mauvaise habitude, un comportement à risque ou une idée reçue sur la santé bucco-dentaire.

Il répond également aux questions des Tiktokeurs sur l’orthodontie, les soins esthétiques ou l’hygiène et prodigue des conseils de prévention pour préserver, le plus longtemps possible, son sourire.

@docteur_iza : l’anatomopathologiste (1,3 million d’abonnés)

Savez-vous à quoi ressemble le muscle cardiaque, la vésicule biliaire ou une tumeur du rein ? Le médecin anatomopathologiste Docteur Iza entraîne ses abonnés dans son laboratoire et examine devant la caméra toute sorte de prélèvements biologiques issus du corps humain.

Il explique la différence entre les tissus sains et ceux qui sont malades et comment fonctionnent les organes. Il montre enfin comment il procède à l’analyse des biopsies et participe à la pose du diagnostic.

@dermatodrey : la dermatologue (219 800 abonnés)

La dermatologue Dermato Drey prodigue des conseils avisés à ceux qui recherchent des solutions pour prendre soin de leur peau. Elle commente les vidéos tendances qui proposent des astuces beauté ou « skin care ». Elle démêle ainsi le vrai du faux et fait la distinction entre ce qui est efficace et inutile voire dangereux.

Elle s’intéresse également à la prévention et rappelle qu’il est important de se protéger du soleil et d’adopter une bonne hygiène de vie pour conserver une belle peau et de beaux cheveux.

@tuglma : la docteure en pharmacie (98 000 abonnés)

Savoir lire une ordonnance, comprendre une posologie… ce sont autant de connaissances que partage Tugba, docteur en pharmacie, avec ses Tiktokeurs. Dans ses vidéos, elle leur explique pourquoi il est important de suivre son traitement à la lettre et jusqu’au bout ou encore ce qu’il faut faire quand on a un bouton de fièvre par exemple.

Elle leur apprend aussi à enfiler facilement les chaussettes de contention, à retirer convenablement une tique et à se servir de dispositifs médicaux comme les inhalateurs utilisés pour le traitement de fond de l’asthme.

@monosteo : l’ostéopathe (89 900 abonnés)

Pour soulager des douleurs au dos, aux cervicales ou aux chevilles, rien de plus simple, il suffit de regarder les vidéos de MonOsteo. Cet ostéopathe est aussi un préparateur physique. Et il détaille chaque exercice d’échauffement, de gainage, d’étirement ou d’automassage que l’on peut réaliser à la maison.

Il répond aussi aux interrogations des sportifs amateurs qui souhaitent améliorer leur pratique ou aux travailleurs qui souffrent à cause d’une mauvaise posture.

  • Benoît Saint-Sever (ANPM – France Mutualité)
  • Crédit photo : Shutterstock/Ciem

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.