Régimes « sans » : mode ou nécessité ?

Trop de gras, trop de sel, trop de sucre et voilà maintenant qu’il faudrait exclure de notre alimentation le gluten, le lactose, la viande, les produits laitiers… Nouvelles lubies ou réels progrès pour une meilleure santé ?

Principale alimentation

Témoignage d’Anne, maman de Gabriel, 6 ans, intolérant au gluten

Portrat de gabriel, 6 ans, intolérant au gluten - crédit DR« Gabriel avait trois ans lorsqu’il a été diagnostiqué intolérant au gluten. Il avait un gros ventre, se plaignait de douleurs, avait parfois des diarrhées et était coléreux. La pédiatre a constaté que sa courbe de croissance stagnait et lui a prescrit une analyse sanguine à la recherche des anticorps spécifiques de la maladie cœliaque.Ce test s’est révélé positif et l’endoscopie a confirmé une destruction des villosités de l’intestin grêle qui entraîne une mauvaise absorption des nutriments. Seul traitement : l’éviction complète du gluten à vie. En quelques semaines, Gabriel allait beaucoup mieux, sa croissance a repris, il est devenu moins grincheux et a très bien accepté ce régime alimentaire, sans doute parce qu’il en ressent le bénéfice. Pour moi, c’est un peu un casse-tête, la préparation des repas demande du temps, de l’imagination et de l’organisation. »

  • Isabelle Blin
  • Crédit photo : Flyfloor / istock

Un commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.