Faire du vélo en ville en toute sécurité

Elle fait de plus en plus d’adeptes parmi les citadins, pourtant la « petite reine », n’est pas sans risque. Revue de détail pour pédaler en toute sécurité et partager la chaussée avec les autres usagers.

Les cyclistes sont de plus en plus nombreux en ville, surtout depuis le développement des vélos en libre-service et des pistes cyclables. Le souci numéro 1 : la sécurité.

 

Anticiper les risques

Face aux véhicules motorisés, les cyclistes doivent redoubler de vigilance. Voici quelques conseils de sécurité lorsque l’on circule en ville :

  • roulez à droite mais pas trop : si la largeur de la rue vous le permet, laissez 1 mètre sur votre droite pour éviter les piétons ou les voitures qui surgissent, mais aussi les caniveaux mal joints ou les bouches d’égout
  • si la rue est étroite et à sens unique, roulez au milieu
  • tendez le bras à l’horizontal, à droite ou à gauche, pour indiquer vos changements de direction
  • si la chaussée est humide, pensez à freiner plus tôt et à tourner moins vite

Sachez aussi anticiper les situations les plus à risques :

  • le non-respect des règles de priorité lors du franchissement d’une intersection ou d’un rond-point
  • le franchissement d’une intersection à un feu au rouge (à noter, si un panneau de signalisation l’y autorise, un cycliste peut franchir un feu au rouge lorsqu’il tourne à droite)
  • « l’angle mort », qui empêche le véhicule qui vous précède de vous voir dans son rétroviseur, une situation fréquente avec les véhicules de grand gabarit (camions, camionnettes, bus ou autocars qui ont une moins bonne visibilité des moyens de transport de taille inférieure qui les suivent de près)
  • le passage à proximité des véhicules en stationnement avec le risque qu’une portière de voiture ne s’ouvre brutalement
  • un autre cycliste pas assez visible, par exemple la nuit (défaut d’éclairage), ou un enfant à cause de sa petite taille

 

Équiper son vélo

Choisissez un vélo adapté à votre taille et à l’utilisation que vous comptez en faire. S’il s’agit d’un vieux vélo, faites-le réviser pour vous assurer qu’il est en bon état, et qu’il est équipé de tous les éléments de sécurité, avant de vous en servir.

Ce qui est obligatoire :

  • des freins à l’avant et à l’arrière : ils garantissent votre sécurité. Vérifiez régulièrement leur bon fonctionnement
  • des feux et des réflecteurs blancs à l’avant, des feux et des réflecteurs rouges à l’arrière, des réflecteurs oranges sur les rayons et les pédales : être vu est crucial, en particulier la nuit car l’éclairage urbain ne suffit pas pour être vu

Et pour renforcer votre protection :

  • vérifiez régulièrement que vos pneus sont bien gonflés
  • si vous transportez un enfant, mettez-lui un casque et assurez-vous que le siège est adapté à sa taille et qu’il correspond aux normes de sécurité en vigueur
  • optez pour le port d’un casque et la pose d’un écarteur avec réflecteur
  • la nuit, portez des pinces à vélo et des brassards à bandes réfléchissantes ou un gilet jaune (obligatoire la nuit hors agglomération)

 

Nouveaux vélos, nouveaux usages

Les vélos à assistance électrique sont de plus en plus nombreux, et leur achat est même encouragé financièrement par certaines municipalités. Néanmoins, ils présentent des risques particuliers car ils ont besoin d’une distance de freinage plus importante qu’un vélo classique, à cause de leur vitesse de pointe (jusqu’à 25 km/h) et de leur poids (au minimum 20 kilos, à cause de leur batterie). A cela, s’ajoutent les « à-coups » de l’assistance (quand elle est réglée au maximum), qui les rendent plus instables. Le port d’un casque est donc encore plus vivement recommandé.

Soyez aussi très vigilant si vous optez pour un « single speed » (vélo sans dérailleur) ou un « fixie » (vélo à pignon fixe) : la plupart sont vendus sans les éléments de sécurité obligatoires (freins, éclairage), et ils peuvent se révéler très délicats à manier en ville.

 

Pour en savoir plus

  • Émilie Gillet
  • Crédit photo : GlobalStock/Istockphotos

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.