Quels sont les bienfaits de la sophrologie ?

mis en ligne le :

Visant à réconcilier le corps et l’esprit, la sophrologie est une approche psychocorporelle qui aide à mieux gérer ses émotions, notamment le stress et l’anxiété, mais aussi à lutter contre la douleur. Le point sur cette technique et ses bienfaits.

sophrologie

17 % des Français déclarent avoir déjà eu recours à la sophrologie, soit plus de 11 millions de personnes*. Créée dans les années 1960 par le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo, la sophrologie est une technique douce inspirée de pratiques occidentales (hypnose, relaxation…) et orientales (méditation et yoga).

La sophrologie peut aider à surmonter des épreuves

Adaptée à toute tranche d’âge (enfants, adultes, seniors), elle propose une palette d’outils pour mieux gérer ses émotions et améliorer son bien-être. Elle s’avère efficace pour surmonter des épreuves difficiles : examen, accouchement, entretien professionnel…

Bon à savoir : n’étant pas reconnue comme une spécialité médicale, la sophrologie ne bénéficie d’aucun remboursement par la Sécurité sociale (comptez entre 45 et 70 € la séance individuelle).

Un moyen de soulager la douleur

Lors d’un premier échange avec le sophrologue, le patient expose ses besoins. Les premières séances sont consacrées à la prise de conscience du corps. Assis ou debout, le patient apprend à se détendre, à libérer les tensions musculaires grâce à des exercices de relaxation dynamiques.

Le travail thérapeutique commence ensuite afin de cibler un blocage spécifique : insomnie, stress, trouble anxieux… Le praticien utilise des sophronisations. Ces visualisations guidées ont pour but d’induire un état modifié de conscience, entre veille et sommeil. Le but : remplacer les sensations négatives par d’autres, plus plaisantes et envoyer un message fort au cerveau pour le détourner de la douleur.

sophrologie
La sophrologie peut être utilisée par exemple pour lutter contre l’insomnie ou le stress. Crédit photo : Shutterstock.

Une thérapie complémentaire utilisée à l’hôpital

De plus en plus d’hôpitaux font appel à la sophrologie comme thérapie complémentaire. L’Institut Curie, à Paris, la propose par exemple aux malades en oncologie médicale. Et au CHRU de Tours, elle est même utilisée pour éviter la morphine.

La sophrologie ne remplace pas une thérapie, mais peut être un bon complément.

*Selon un sondage BVA de 2018 pour la Chambre syndicale de la sophrologie.

Exemples d’exercice de sophrologie

La respiration carrée

Assis la colonne droite, posez l’attention sur la respiration. Inspirez profondément pendant 4 secondes, maintenez le souffle pendant 4 secondes, puis expirez sur 4 secondes et restez poumons vides sur 4 secondes. Reprenez ce cycle une dizaine de fois. Sentez au fur et à mesure la tranquillité s’installer.
Objectif : Oxygéner le cerveau, apaiser le système nerveux et le mental.
Quand pratiquer ? Le matin au réveil et à tout moment de la journée pour se calmer.

La montgolfière

Installé confortablement, fermez les paupières, posez l’attention sur le souffle. Laissez le corps se détendre complètement. Puis imaginez un jardin verdoyant. Au milieu se trouve une montgolfière. Vous grimpez dedans, elle prend son envol. Dans la montgolfière se trouve une boîte contenant tous vos soucis de la journée. Vous les jetez, un par un, du haut de la montgolfière. À mesure qu’ils disparaissent dans le vide, vous vous sentez de plus en plus léger(e).

Puis la montgolfière redescend vers le sol. Vous posez les pieds dans l’herbe, vous vous sentez relié(e) à la terre et à vous-même. Prenez trois grandes respirations en inspirant par le nez et en expirant lentement par la bouche. Reprenez conscience de votre corps dans l’espace. Doucement, vous pouvez rouvrir les yeux.
Objectif : évacuer les tensions de la journée.
Quand pratiquer ? Le soir, avant de s’endormir

  • Céline Durr (ANPM-France Mutualité)
  • Crédit photo : Shutterstock/Ciem

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.