N’ayez plus peur du dentiste

L’image du dentiste reste encore trop souvent celle d’un simple arracheur de dents. Si bien que nous reculons sans cesse le moment d’y aller. Contre toute logique.

La prévention et les progrès techniques ont fait évoluer les soins dentaires bien au-delà de tout ce que l’on aurait pu imaginer. Au point de bousculer certaines idées toutes faites.

 

La douleur peut être évitée

La peur de souffrir arrive en tête des raisons invoquées pour ne pas aller chez le dentiste. Or, dans la plupart des cas, ce n’est pas le dentiste qui fait mal mais la dent pour laquelle on a trop attendu.

La douleur est en effet le premier motif de consultation. Le meilleur moyen de l’éviter c’est de se faire suivre régulièrement en allant voir son dentiste au moins une fois par an. Cela permet de prévenir les traitements longs et traumatisants.

De toutes façons, il faut savoir que les soins dentaires sont de moins en moins douloureux car ils sont le plus souvent réalisés sous anesthésie. Les piqûres elles-mêmes sont pratiquement indolores du fait de l’extrême finesse des aiguilles et de l’utilisation d’analgésiques de contact.

 

Une infection dentaire peut avoir d’autres conséquences

Depuis quelques années, les études mettent de plus en plus en évidence l’influence d’une mauvaise santé dentaire sur le reste du corps. Ainsi, par exemple, une maladie cardiaque, un rhumatisme articulaire, des maux de têtes ou une sinusite peuvent avoir une origine dentaire.

Dans le domaine du sport, on sait aujourd’hui qu’une dent cariée, une infection des gencives, ou une dent mobile, peuvent être responsables de tendinites. On a même découvert qu’un mauvais placement des dents pouvait entrainer une diminution de la force musculaire.

 

La prévention est efficace

Seul un Français sur deux déclare se brosser les dents plusieurs fois par jour. Or, l’efficacité d’une bonne hygiène dentaire pour lutter contre les caries ou le déchaussement des dents a été largement démontrée.

Prendre soin de ses dents, c’est se les brosser après chaque repas mais c’est aussi supprimer les sucres rapides (reconnaissables au goût sucré des aliments) en dehors des repas.

 

L’hygiène dentaire doit commencer très tôt

Le brossage des dents est conseillé dès l’âge de 18 mois, même s’il doit d’abord être effectué à l’eau claire par les parents. Cependant, un dentifrice peut être utilisé dès que l’enfant est en âge de recracher.

Enfin, dernier conseil pour les enfants, n’hésitez pas à les emmener avec vous à une visite de contrôle pour qu’ils se familiarisent avec le dentiste et son environnement.

À savoir : si votre enfant perd une dent accidentellement, mettez-là aussitôt dans un coin de sa bouche (dans la votre s’il est trop petit) ou, à la rigueur, dans du lait. Rendez-vous immédiatement chez le dentiste qui, en intervenant dans les toutes premières heures, peut réimplanter la dent.

 

Pour en savoir plus

  • Marie Reynaud
  • Crédit photo : GraphicObsession

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.