Sophia : accompagner diabétiques et asthmatiques

Sophia est un service d’accompagnement de l’Assurance maladie pour les patients diabétiques ou asthmatiques. Objectif ? Aider les 762 000 adhérents de ce dispositif à être acteurs de leur santé.

patients diabétiques ou asthmatiques

Prendre en charge les malades chroniques. C’est une des priorités de l’Assurance maladie. Ainsi, depuis 2008, le service Sophia est à la disposition des personnes diabétiques. Ce dispositif a par la suite été étendu aux asthmatiques de dix-huit départements*.

Entièrement gratuit, il accompagne les malades chroniques dans leur quotidien, en les aidant à mieux connaître leur pathologie et à adapter leurs habitudes. Ces derniers améliorent ainsi leur qualité de vie et préviennent la survenue de complications.

 

Des recommandations pratiques

En France, plus de 3,5 millions de personnes étaient traitées pour un diabète en 2014, et ce nombre continue de progresser. Or la maladie, longtemps silencieuse, peut être à l’origine de complications graves. De même, plus de 4 millions de personnes souffrent d’asthme dans notre pays, et cette pathologie, elle aussi de plus en plus courante, entraîne des difficultés au quotidien.

Sophia est mis en œuvre avec le soutien des associations de patients et en concertation avec les représentants des professionnels de santé, de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et de la Haute Autorité de santé (HAS). Le service, qui vient compléter des indications données par le médecin traitant, met à la disposition de ses adhérents des informations et des recommandations pratiques validées par des experts. Il fait aussi la part belle aux témoignages de patients et de médecins généralistes et spécialistes. Toute cette documentation est envoyée directement par courrier ou par e-mail, mais elle peut aussi être consultée sur le site de référence Ameli-sophia.fr.

 

Un accompagnement personnalisé

Le site dispose d’un espace personnel et sécurisé qui permet au patient de suivre l’évolution de sa santé en saisissant régulièrement ses résultats d’examens ou ses données biométriques.

Il peut sélectionner des thématiques (activité physique, alimentation, arrêt du tabac, observance médicamenteuse ou suivi des rendez-vous médicaux) sur lesquelles il souhaiterait agir plus particulièrement. Des actions lui sont alors suggérées.

Enfin, Sophia propose un accompagnement téléphonique personnalisé**. Des infirmières, conseillères en santé, échangent sur les éventuelles difficultés des patients, répondent à leurs questions, les encouragent et les conseillent.

 

Inscription gratuite

Pour bénéficier de ce dispositif, le malade chronique doit remplir certains critères. Les personnes diabétiques (type 1 ou 2) de l’ensemble du territoire peuvent y adhérer, à condition d’avoir plus de 18 ans, d’être prises en charge par l’Assurance maladie en affection de longue durée (ALD) pour le diabète ou une autre maladie, de se voir prescrire au moins trois fois par an des médicaments et d’avoir déclaré un médecin traitant.

De leur côté, seuls les asthmatiques résidant dans l’un des dix-huit départements où cet accompagnement est proposé peuvent s’y inscrire. Ils doivent pour cela avoir entre 18 et 44 ans, bénéficier d’au moins deux remboursements d’antiasthmatiques dans l’année et avoir désigné un médecin traitant.

Les diabétiques et les asthmatiques éligibles sont invités par courrier à souscrire au service. Ils doivent valider leur inscription par Internet, sur le site Ameli-sante.fr, ou par retour de courrier. Sans conséquence sur les remboursements, l’inscription à Sophia est aussi sans engagement : l’adhérent reste libre de le quitter à tout moment sur simple demande.

 

* Alpes-Maritimes, Ariège, Côte-d’Or, Gers, Gironde, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Hérault, Loire, Loiret, Marne, Meurthe-et-Moselle, Nord, Puy-de-Dôme, Sarthe, Seine-Saint-Denis, Somme, Tarn.

** L’équipe d’infirmiers-conseillers en santé Sophia est disponible au 0 809 400 040, du lundi au vendredi de 9 à 19 heures et le samedi de 9 à 13 heures (service gratuit plus prix d’un appel).

  • Léa Vandeputte (France Mutualité mars 2017)
  • Crédit photo : Shutterstock

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.