Logo Essentiel Santé Magazine

Vrai/faux sur les probiotiques

Bons pour le transit, la flore intestinale et le système immunitaire, les probiotiques sont à la fois populaires et méconnus. Quelles sont, alors, leurs véritables propriétés ?

1. Les probiotiques sont des ferments lactiques, on ne les trouve que dans le lait.

Faux. Les probiotiques sont des micro-organismes, le plus souvent des bactéries, qui se trouvent naturellement dans notre alimentation. Les produits lactés fermentés comme le yaourt en contiennent, bien sûr, mais ce ne sont pas les seuls. Il y en a également dans tous les aliments fermentés, comme la bière, le vin, la choucroute…

 

2. Les probiotiques sont efficaces dès leur absorption.

Vrai et faux. « Dans des cas bien particuliers, ils sont efficaces dès la première prise, par exemple pour lutter contre certaines diarrhées », indique le Dr Catherine Choukroun, médecin généraliste spécialisée dans la nutrition, près de Nice. Mais ils doivent être pris de manière suffisamment longue pour pouvoir modifier la flore intestinale, composée de milliards de bactéries. Selon le Pr Jean-Michel Lecerf, médecin nutritionniste et chef du service nutrition de l’Institut Pasteur à Lille, la prise de probiotiques doit donc se faire sur du long terme. « Leur effet disparaîtra si la prise est arrêtée, sauf si on a réussi à modifier durablement les habitudes alimentaires du patient, mais cela prend aussi du temps ».

 

3. Pour être efficace, il ne faut prendre que les probiotiques contenus dans des aliments crus.

Vrai et faux. La cuisson va détruire les micro-organismes de l’aliment, dont les enzymes fabriqués par les probiotiques présents. Si l’on chauffe du yaourt, l’activité des ferments lactiques qu’il contient va en partie disparaître, car les bactéries seront détruites par la chaleur. « Cependant, certaines études tendraient à prouver que l’effet des probiotiques ne serait pas totalement altéré par la cuisson », précise le Pr Jean-Michel Lecerf.

 

4. Les probiotiques aident à prévenir l’eczéma.

Vrai. Chaque probiotique est une souche bactérienne particulière, qui a ses propres effets. Certains servent à prévenir les gastro-entérites, la turista du voyageur, le syndrome du côlon irritable ou encore les complications liées à la prise d’antibiotiques. « D’autres probiotiques peuvent participer au renforcement du système immunitaire et aider à lutter contre un eczéma, par exemple, ou d’autres pathologies immunitaires. D’ailleurs, leur bénéfice, dans ce cadre, est désormais bien établi et a été prouvé par des études scientifiques », précise Jean-Michel Lecerf.

 

5. Probiotiques et prébiotiques, c’est la même chose.

Faux. Attention à ne pas confondre les deux. Les prébiotiques sont le « carburant » des bactéries présentes dans notre flore intestinale que sont les probiotiques. Ils représentent en fait leur alimentation et sont essentiels à leur développement. D’ailleurs, les compléments alimentaires sont composés d’un grand nombre de prébiotiques et de probiotiques (des milliards par gramme).

 

Pour en savoir plus

  • Sihem Boultif
  • Crédit photo : vitapix / iStockphoto

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire