Logo Essentiel Santé Magazine

Santé

travailler avec un handicap

Travailler avec un handicap : qui sont vos interlocuteurs ?

Se retrouver brutalement en situation de handicap pose de nombreuses questions, dont celles relatives à l’emploi. Nos conseils pour se repérer parmi les nombreux interlocuteurs susceptibles de vous accompagner.

En France, une personne sur dix connaît ou connaîtra une situation de handicap au cours de sa vie professionnelle. Qui sont les interlocuteurs pertinents pour vous aider à faire face ? Auprès de qui entreprendre les démarches administratives ? Il est parfois complexe de savoir qui est en charge de quoi.

Au sein de l’entreprise

Seules les entreprises de grande taille disposent d’un référent ou d’une mission handicap. Dans les PME, vous pouvez informer votre supérieur hiérarchique de vos difficultés. « Si vous ne souhaitez pas informer votre hiérarchie dans un premier temps – ce qui arrive notamment lorsque le dialogue social n’est pas optimal au sein de l’entreprise – prenez contact avec vos délégués syndicaux ou le médecin du travail », conseille Arnaud de Broca, secrétaire général de la FNATH (Fédération nationale des Accidentés du Travail et Handicapés).

Les services de santé au travail

La mission du médecin du travail consiste à évaluer s’il faut aménager votre poste de travail et/ou vos horaires. En fonction de votre situation, il rédigera ensuite des préconisations qui seront transmises à votre hiérarchie. Bon à savoir : tout salarié peut consulter son médecin du travail en dehors des visites obligatoires (qui sont espacées depuis l’entrée en application de la loi El Khomri, au 1er janvier 2017).

Les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)

Créées en 2005, les Maisons départementales des personnes handicapées sont devenues l’interlocuteur principal des personnes handicapées, notamment sur le plan administratif. Les MDPH étudient les dossiers en vue de délivrer la Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). Les délais sont variables selon les départements, mais cette reconnaissance peut prendre plusieurs mois.

La FNATH et les nombreuses associations dans le champ du handicap

Ces interlocuteurs polyvalents peuvent vous accompagner dans toutes vos démarches : vous aider à remplir votre dossier pour la MDPH, étudier les aménagements de poste possibles au sein de votre entreprise, assurer une mission de médiation avec votre hiérarchie…

Les Services d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (SAMETH)

Ces structures visent à faciliter les aménagements de poste, en apportant leur appui stratégique en entreprise. Elles se chargent aussi de rechercher les financements nécessaires.

L’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées)

C’est l’organisme principal pour le versement des aides financières. Cette structure gère en effet les contributions financières versées par les entreprises privées de 20 salariés et plus. L’Agefiph remplit par ailleurs des missions d’accompagnement auprès des entreprises.

La CARSAT (Caisse de l’assurance retraite et de la santé au travail)

Elle travaille plus en amont sur l’amélioration des conditions de travail. Elle a un rôle important en matière de prévention du handicap et de retour à l’emploi des personnes en arrêt de longue maladie.

Pour en savoir plus :

  • Sophie Cousin
  • Crédit photo : Wavebreakmedia/Istockphotos

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire