Logo Essentiel Santé Magazine

Comptoir de Campagne : une chaîne de boutiques multiservices

La jeune entreprise solidaire Comptoir de Campagne entend revitaliser les villages grâce à son modèle de points de vente multiservices faisant office d’épicerie-services-salon de thé. À la clé: des produits et des services à portée de main et un lieu de vie sociale.

Comptoir de Campagne : une chaîne de boutiques multiservices

Un village sur deux en France n’a plus de commerce. Ce constat agit comme un déclic sur Virginie Hils, ancienne cadre de l’agroalimentaire. Sa rencontre avec des maires de la région Auvergne-Rhône-Alpes conforte son envie de trouver une solution. « Ils ont confirmé que les commerces dans les villages représentaient un véritable enjeu », se rappelle-t-elle. Alors pour que ces communes ne deviennent pas des villages dortoirs, elle a une idée : « mettre tous les services dont les habitants ont besoin sous un même toit ». C’est ainsi que Comptoir de Campagne naît en 2016.

Dans cette chaîne de boutiques, les habitants peuvent acheter des produits locaux, en circuits courts et trouver tout un tas de services de proximité de type retouches, cordonnerie, pressing, relais poste, point presse, espace thé-snack et, parfois même, un guichet billets de train. Comptoir de Campagne, c’est aussi une boutique en ligne de produits en provenance directe des producteurs, à retirer en boutique ou à se faire livrer à domicile (partout en France). « Nous proposons un nouveau modèle de commerces multiservices physiques et connectés, organisés en réseaux », résume la fondatrice.

À lire aussi : Et si on mangeait en circuit court ?

Quelles sont les différentes solutions pour s’approvisionner en produits locaux ?

Une entreprise solidaire d’utilité sociale

Aujourd’hui, Comptoir de Campagne compte six boutiques sur deux territoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes : quatre dans la plaine du Forez (Loire) et deux dans le Beaujolais. Pour chaque implantation de boutique, l’entreprise labellisée Esus (Entreprise solidaire d’utilité sociale) travaille avec la communauté de communes ou la communauté d’agglomération pour étudier dans quels villages il est pertinent de s’installer.

La chaîne ambitionne de doubler le nombre de boutiques en 2019. « Après, le développement se fera sous forme de franchises, précise Virginie Hils. Nous avons la volonté de professionnaliser ce système pour que, demain, des entrepreneurs indépendants puissent se lancer en bénéficiant de nos compétences en développement de réseau, marketing, gestion », explique la fondatrice. Car l’objectif de Comptoir de Campagne consiste avant tout à « revitaliser les zones rurales, redonner de la vie dans les villages » en créant de véritables lieux de vie et de rencontres.

Maintenir le lien social

Jacky Ménichon est maire de Lancié dans le Rhône. Sa commune a accueilli un Comptoir de Campagne en octobre 2017 pour remplacer la boutique multiservices installée depuis 1991. « Comptoir de Campagne a apporté de nouveaux services et un nouveau concept avec des produits en circuits courts. Les produits locaux et l’aspect économie sociale et solidaire plaisent beaucoup. La clientèle s’est donc élargie et est plus nombreuse, ce qui fait que les rencontres se multiplient », explique l’édile. Et d’ajouter : « Les commerces locaux permettent de maintenir le lien social dans les petites communes ».

Clients et élus ne sont pas les seuls satisfaits. « Le Comptoir fait connaître les produits locaux. Après les avoir goûtés dans nos boutiques, des restaurateurs font appel aux producteurs », souligne Virginie Hils. Plus qu’un comptoir, c’est un cercle vertueux.

Plus d’informations sur comptoirdecampagne.fr

  • Alexandra Luthereau
  • Crédit photo : Comptoir de Campagne

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire