Logo Essentiel Santé Magazine

Société

Qui sont les lauréats des Prix ESS 2017 ?

Qui sont les lauréats des Prix ESS 2017 ?

Prix de l’impact local, Prix de l’innovation sociale et Prix « Coup de cœur ». La 3e édition des Prix ESS a récompensé trois structures novatrices de l’économie sociale et solidaire.

Une coopérative spécialisée dans la gestion du bois, une SAS qui valorise les fruits et légumes déclassés et une association qui accompagne par l’écriture des personnes en fin de vie. A priori, ces trois structures n’ont rien en commun. Et pourtant. Elles appartiennent à l’économie sociale et solidaire et ont toutes les trois remporté l’un des Prix ESS 2017.

Ce concours est organisé depuis trois ans par le CNCRESS (Conseil national des Chambres régionales de l’économie sociale et solidaire) et son réseau en régions.

 

À lire aussi : Les Prix ESS récompensent l’audace

Qui étaient les lauréats des Prix ESS en 2016 ? Réponse.

 

Gérer durablement le bois près de Dinan

Le Prix de l’impact local a été attribué à la SCIC* EnR Pays de Rance qui a mis en place une filière bois locale près de Dinan, dans les Côtes d’Armor. 20 km au maximum séparent ainsi la haie de la chaufferie. Autre particularité : le bois est géré de façon durable et crée des emplois locaux et non délocalisables, à la fois en interne et chez les sociétaires. Au total, la SCIC a permis de planter 600 km de haies et 600 000 arbres. Et elle approvisionne 15 chaufferies dans un rayon de 20 km.

* Société coopérative d’intérêt collectif.

 

Éviter le gaspillage alimentaire dans le Vaucluse

La SAS ESS « Les Jardins de Solène » a quant à elle obtenu le Prix de l’innovation sociale. Dans le Vaucluse, près d’Avignon, où elle est installée, elle collecte auprès des producteurs locaux des fruits et légumes déclassés. Elle les valorise en produits frais sous vide, revendus ensuite aux cuisines centrales de la région. Non contente de lutter contre le gaspillage alimentaire, elle emploie également des personnes en situation de handicap en CDI. Et elle contribue à une économie circulaire.

 

À lire aussi : Quèsaco « l’économie circulaire » ?

Découvrez une économie plus durable, qui lutte contre l’épuisement des ressources naturelles.

 

« Traces de vies », le coup de cœur du public

Le troisième, le Prix « Coup de cœur », a été décroché par l’association « Traces de vies », suite au vote du public sur le site du Mois de l’ESS. Située à Dole, cette association accompagne par l’écriture des personnes en fin de vie et des enfants atteints de maladies graves, en Bourgogne-Franche-Comté. Ils laissent ainsi une trace écrite à travers un beau livre, imprimé par un artisan et remis à la famille. « Traces de vies » intervient dans des services d’oncologie-hématologie pédiatrique, en soins palliatifs, en EHPAD*… mais aussi à domicile.

* Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

 

À lire aussi : En novembre, c’est le Mois de l’ESS

C’est le rendez-vous incontournable de l’économie sociale et solidaire (ESS).

 

Remise du Prix « Coup de cœur »

Les trois Prix ESS ont été décernés lors du Forum national de l’ESS et de l’Innovation sociale, le 19 octobre à Niort. Le prix du public, le Prix « Coup de cœur », a été remis par Harmonie Mutuelle, Mgen et la Fédération nationale de la Mutualité Française à l’association « Traces de vies ».

 

Les lauréats du Prix Coup de Coeur
De gauche à droite : Marie Martine Lips (présidente du CNCRESS), Dominique Joseph (secrétaire générale de la Mutualité Française), Marie-Pierre Le Breton (administratrice membre du Comité exécutif Harmonie Mutuelle), Roland Berthilier (président du groupe Mgen), Christelle Cuinet, biographe hospitalière, et Anne-Marie Hograindleur pour l’association « Traces de Vies ».
Crédit : Darri / Mutualité Française
  • Angélique Pineau
  • Crédit photo : Creative-Touch / Istockphotos

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire