Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ?

Plus d’un Français sur deux stocke ses équipements usagés au lieu de s’en débarrasser, principalement par méconnaissance du processus de recyclage et par manque d’information.

Recycler les déchets électriques

Les déchets issus d’équipement électriques et électroniques (DEEE) ont une empreinte écologique très élevée. Ils nécessitent d’importantes ressources en eau, métaux et énergies et pèsent très lourd sur l’environnement : « Sur les 58 communes du Grand Lyon, confirme Roger Paris (responsable du traitement et de la valorisation des déchets au Grand Lyon), 4,5 kilos de DEEE/habitant sont collectés chaque année dans nos 18 déchèteries… Et 8 à 10 kilos sont mis sur le marché ».

En France, depuis la loi de 2006, les DEEE ménagers doivent être dépollués puis recyclés : ils sont tous recyclables, à un taux variant de 74 à 86 %.

Lors de l’achat d’un appareil neuf, le consommateur paie une « éco-participation » dont le montant (visible sur l’étiquette de prix du produit) varie en fonction du type de produit et de traitement qu’il nécessite. Cette éco-participation est ensuite versée à l’un des 4 éco-organismes agréés par les pouvoirs publics pour la gestion des DEEE ménagers. En 2011, l’un d’entre eux, Eco-systèmes, a par exemple collecté 32,5 millions d’appareils usagés pour les recycler.

 

Comment agir ?

En fin de vie d’un appareil, vous pouvez :

  • Choisir de faire directement don de votre matériel à des associations : une fois réparé et nettoyé, il sera remis en vente à un prix moins élevé. Cette « seconde vie » permet de réduire l’empreinte écologique.
  • Le confier à l’enseigne où vous achetez votre nouvel appareil. C’est le principe du « 1 pour 1 » : l’enseigne est tenue de vous reprendre votre ancien matériel.
  • Le déposer dans une déchetterie communale prenant en charge les DEEE ou dans des bacs de collecte spécifiques (téléphones, piles), mais ils y seront soumis aux aléas climatiques, ce qui réduira considérablement leur potentiel de réutilisation.
  • Faire appel à des acteurs spécialisés dans le reconditionnement des déchets électroniques.

Dans certaines communes, les personnes handicapées, à mobilité réduite, démunies ou âgées peuvent demander l’enlèvement des DEEE à domicile. Dans tous les cas, il est conseillé de se renseigner auprès de sa mairie sur la marche à suivre.

 

Pour en savoir plus

  • Fabienne Cassagne

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.