Logo Essentiel Santé Magazine
Tri sélectif : comment s’y retrouver ?

Tri sélectif : comment s’y retrouver ?

Si le réflexe de trier ses déchets est désormais ancré dans la vie des Français, s’y retrouver tient parfois du parcours du combattant. Papiers, emballages métalliques et surtout plastiques, comment faire pour bien trier ses déchets ?

Mettre tous les déchets dans la même poubelle, jeter par terre papiers et mégots, laisser traîner les déchets dans la nature, tout cela a de lourdes conséquences pour l’environnement. « Trier ses déchets est primordial car toutes les matières qui vont être récupérées grâce au recyclage vont permettre de faire de nouveaux objets, explique Florence Clément, en charge de l’information au sein de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Le recyclage va ainsi éviter d’utiliser des matières premières qui s’épuisent ».

Un exemple : les téléphones portables sont peu rapportés alors qu’on peut recycler une très grande partie des matériaux qui les composent. « Je pense notamment aux terres rares qu’on peut récupérer. Il s’agit de métaux dont l’exploitation a de gros impacts environnementaux et sociaux présents dans les téléphones », détaille Florence Clément.

 

Des différences par lieu d’habitation

En France, des consignes de tri sont mises en place dans l’ensemble du pays. Or, des différences existent entre les communes, en fonction de leur niveau d’équipement en matière de recyclage. Le premier geste à adopter en matière de tri sélectif est donc de se renseigner auprès de sa mairie.

Néanmoins, de grands principes par type de matériau sont applicables partout en France, quel que soit son lieu de résidence.

 

Des applications pour vous aider à trier

Différentes applications d’aide au tri des déchets ont été développées sur smartphone :
« Le guide du tri », application géolocalisée sur le tri des emballages, développée par éco-emballages/citeo, couvre l’ensemble du territoire français.

D’autres applications sur le tri sélectif ont été développées par des collectivités locales. C’est notamment le cas pour Marseille, Nantes, le Pays d’Aix, Belfort… Elles sont à retrouver sur play store et app store en tapant « déchets » dans la zone de recherche.

 

Les grands principes du tri

Les papiers

Livres, magazines, cahiers, cartons, enveloppes… Tous les papiers courants se recyclent. Seuls certains papiers cadeaux métallisés, les couches, les mouchoirs et les papiers de cuisson sont à jeter dans la poubelle classique.

Attention, ne pas broyer ou déchirer les papiers en petits morceaux avant de les jeter, ce qui empêcherait le recyclage.

 

Le verre

Tous les produits en verre (bouteilles et bocaux…) se jettent dans les conteneurs dédiés implantés dans de nombreux quartiers, sauf :
– la vaisselle (à apporter en déchetterie si en grande quantité),
– la faïence,
– les miroirs.

A noter qu’il faut bien enlever les bouchons des bouteilles en verre et les couvercles des bocaux avant de les jeter.

 

Les métaux

Les métaux à recycler :
– boîtes de conserve,
– canettes,
– boîtes métalliques.

À déposer en déchetterie :
– pots de peinture, colle… ferrailles (gros débris).

Le papier aluminium utilisé en cuisine ne se recycle pas.

À noter, l’aluminium est un matériau dont la production coûte cher et pollue beaucoup. Le recycler est donc très important.

 

Attention aux aérosols

Vides, ils se jettent dans le bac de recyclage. Pleins, ils sont à mettre à la déchetterie.

 

Les plastiques

Les objets en matière plastique sont les plus complexes à trier. C’est en effet dans ce domaine qu’il y a le moins d’harmonisation en France. Il est donc important de vérifier les consignes de tri auprès de sa mairie.

En France, toutes les bouteilles et flacons en plastique se recyclent (eau, lait, jus et sodas, shampoing…).

Pour les autres produits : pots de yaourts, sacs en plastique, barquettes, tubes de crème ou de dentifrice… Vérifier auprès de la collectivité compétente s’ils sont recyclés ou non.

 

Déchets alimentaires

Fruits, légumes, restes… dans l’idéal, sont à déposer dans un bac à compost. Sinon, ils sont à jeter dans la poubelle classique.

À savoir : faire du compost permet de réduire de 40 kg par an et par personne en moyenne ses déchets.

 

Plantes, herbes, tontes

Les déchets verts sont à déposer dans un bac à compost ou à réutiliser en paillage. Sinon, ils sont à déposer en déchetterie.

Ne jamais brûler ses déchets en jardin : c’est en effet interdit par la loi (et puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros) et très polluant.

 

Attention aux déchets dangereux : piles, médicaments

Les piles sont à apporter en déchetterie ou en magasin et les médicaments chez un pharmacien. Le tri de ces produits est très important car, lorsqu’ils sont incinérés, ils libèrent des substances polluantes. Veillez à bien trier les piles cachées (dans les cartes d’anniversaire musicales et jouets par exemple).

 

Vêtements et chaussures

Les articles de textile sont à déposer dans des bacs prévus à cet effet, de plus en plus nombreux sur le territoire. Les chaussures doivent être attachées ensemble.

 

Quelques chiffres

En Europe, la France est plutôt un élève moyen en matière de tri et de recyclage. Ainsi, en France, actuellement :

– le taux de recyclage global est de 68 % (l’objectif est d’atteindre 75 % en 2022),
– 43 % des contenants en aluminium sont triés,
– 51 % des briques alimentaires sont triées, alors qu’elles sont récupérées et recyclées sur l’ensemble du territoire,
– Seules 44.5 % des piles sont déposées dans les bacs de tri.

C’est pour le verre que les chiffres sont les meilleurs puisque 86 % du verre est aujourd’hui rapporté dans les bacs dédiés.

(Source : Ademe)

 

3 bons gestes de tri

  • Ne pas rincer les emballages, les vider suffit.
  • Laisser les bouchons sur les bouteilles en plastique
  • Déposer directement vos emballages dans le bac de recyclage, sans les mettre dans un sac plastique. Ne pas non plus imbriquer les emballages entre eux afin de permettre leur tri par les agents.

 

Mieux comprendre les logos

TrimanAnneau de möbiusAnneau de MöbiusLe triman et l’anneau de Möbius :
Les deux premiers logos indiquent, s’ils sont présents sur un emballage, qu’il peut être recyclé. Le chiffre présent dans l’anneau de Möbius précise le pourcentage de matière recyclée déjà employée dans la conception du produit.

Logo point vert
Ce logo, le « point vert » ne signifie pas que l’emballage est recyclable, comme on le croit encore parfois. Il permet juste d’identifier une entreprise partenaire du programme français de valorisation des emballages ménagers.

 

Pour en savoir plus :

L’Ademe a développé un outil d’aide au tri géolocalisé : « que faire de mes déchets » et a publié en 2017 un guide sur le tri sélectif.

Plus d’informations sur la réduction des déchets sur le site d’information développé par le Ministère de la transition écologique et solidaire et l’Ademe : www.casuffitlegachis.fr

Toutes les adresses des déchetteries de France ainsi que les informations sur leur rôle sont à retrouver sur decheteries.fr

  • Paola Da Silva
  • Crédit photo : Getty Images

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire