Logo Essentiel Santé Magazine

Société

[VIDÉO] La Maison du zéro déchet à Paris

[VIDÉO] La Maison du zéro déchet à Paris

Essentiel Santé Magazine a visité la Maison du zéro déchet, à Paris. Un lieu unique en France pour s’informer et apprendre à réduire ses déchets.

À première vue, on entre dans une boutique. Une boutique où l’on peut acheter aussi bien des gourdes en métal, des couches lavables, des shampooings solides et sans emballage, des bacs à compost ou encore des bocaux consignés. A la Maison du zéro déchet, on ne trouve que des produits durables et réutilisables. Ici, le jetable est proscrit. On peut y acheter également les livres de Béa Johnson ou de la « famille (presque) zéro déchet ».

Ce lieu est en réalité bien plus qu’une boutique. Ouvert au début de l’été 2017, il est situé à Paris, dans le 18e arrondissement, au pied de la Butte Montmartre. C’est l’association Zero Waste France qui en est à l’origine. Le but de la Maison : sensibiliser concrètement à la réduction des déchets. Des ateliers y sont ainsi proposés chaque semaine afin d’apprendre à faire son compost, à fabriquer ses cosmétiques ou à cuisiner « zéro déchet », moyennant 10 euros. Et des conférences gratuites y sont régulièrement organisées. Ce qui fait de la Maison du zéro déchet un véritable lieu ressource sur le sujet. Une première en France.

 

 

Des curieux parmi les visiteurs

La tendance « zéro déchet » explose depuis une dizaine d’années, avec de plus en plus de livres, de blogs, de conférences… Et des magasins de vente en vrac qui poussent comme des petits pains. Le jour de son inauguration, le 1er juillet, la Maison du zéro déchet a reçu plus de 1 000 visiteurs. Et depuis, elle ne désemplit pas. Parmi eux, une majorité de personnes déjà sensibles à l’environnement qui viennent, parfois de loin, par conviction écologique. Les autres sont plus là par curiosité.

[VIDÉO] La Maison du zéro déchet à Paris
Le jour de son inauguration, pas moins de 1000 visiteurs sont venus à la Maison du zéro déchet.

Julie Sauvêtre, chargée de la programmation des événements, pensait que ce serait calme pendant l’été. En fait, depuis le lancement, les ateliers et les conférences connaissent un grand succès.

« Les visiteurs viennent chercher à la fois de l’information et une aide pour passer à l’action. Car ils ont envie de réduire leurs déchets, mais ne savent pas forcément comment s’y prendre ni par où commencer. C’est notre rôle de les conseiller. »

 

[VIDÉO] La Maison du zéro déchet à Paris
La Maison du zéro déchet est à la fois un lieu pour s’informer et pour apprendre à réduire ses déchets.

Souvent, les visiteurs viennent une première fois. Pour voir et poser quelques questions. Puis ils participent à un atelier ou à une conférence pour aller plus loin. Marina et Simon n’étaient jamais venus avant. Cela fait déjà un moment qu’ils s’interrogent sur leur mode de vie et cherchent à réduire leur impact environnemental.

« On a commencé à fabriquer certains de nos produits cosmétiques, à la maison. On est ici à la recherche de bonnes idées, de petites astuces. Car ce n’est pas forcément si facile à trouver. Il y a bien des choses sur internet, mais on ne sait pas toujours ce que cela vaut. »

 

[VIDÉO] La Maison du zéro déchet à Paris
Les bénévoles pratiquent eux-mêmes le « zéro déchet » dans leur quotidien.

Les bénévoles chargés de l’accueil, reconnaissables à leur tee-shirt jaune, sont eux-mêmes des adeptes du « zéro déchet ». Et quand ils échangent avec les visiteurs, ils n’hésitent pas à faire part de leur propre expérience, des produits ou des recettes qu’ils ont déjà testés. Pour Léa, étudiante en sciences politiques, la Maison du zéro déchet est une association avant d’être une boutique.

« En tant que bénévoles, on n’est pas là pour vendre à tout prix. Les produits proposés sont davantage présentés à titre d’exemples, pour informer sur leur existence. Et on passe souvent plus de temps à répondre aux questions, à parler de l’importance de réduire nos déchets pour l’avenir de la planète, que devant la caisse. C’est ça la vraie urgence. »

 

[VIDÉO] La Maison du zéro déchet à Paris
On y trouve de nombreux produits sans emballage et notamment des shampoings solides.

Bientôt d’autres Maisons du zéro déchet ?

Malgré tout, avec les ateliers, la boutique contribue à financer le lieu. Des espaces sont également loués à des entreprises engagées dans une démarche de réduction des déchets. Et avant l’ouverture, une campagne de financement participatif a permis de récolter 30 000 euros, notamment pour couvrir les travaux. La Maison du zéro déchet souhaite en effet pouvoir s’autofinancer et ainsi rester indépendante.

Devant le succès rencontré, Zero Waste France est régulièrement sollicitée pour créer d’autres maisons, ailleurs en France. Ce qui n’est pas en projet pour le moment. Mais elle travaille à la création d’un guide, qui serait mis à la disposition de tous ceux qui souhaiteraient ouvrir leur propre lieu dédié au zéro déchet.

 

[VIDÉO] La Maison du zéro déchet à Paris
En plus de la boutique et des ateliers, la Maison du zéro déchet propose des conférences gratuites.
  • Angélique Pineau
  • Crédit photo : DR, Vidéo : Angélique Pineau

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Glossaire