Avec myCharlotte, Charlotte Mahr accompagne les patients atteints de cancer

mis en ligne le :

Le cinquième épisode de notre podcast Les Nouvelles Voix de la Solidarité est consacré à Charlotte Mahr. Après avoir été elle-même touchée par deux cancers du sein, elle a créé l’application myCharlotte pour aider les autres à mieux vivre leur maladie. Découvrez son témoignage.

Charlotte Mahr

Elle a dû affronter un cancer du sein, par deux fois, à 28 et 35 ans. Mais Charlotte Mahr a décidé de transformer ces moments de vie difficiles en une action positive, utile et solidaire. Avec son mari Grégoire, elle a créé l’application gratuite myCharlotte, en 2019, pour aider les femmes à mieux vivre leur cancer du sein, pendant et après les traitements. Car les effets secondaires de ces derniers sont souvent lourds. Ils entraînent de la fatigue, des douleurs mais aussi une dégradation de l’image de soi.

C’est lorsqu’elle était malade que Charlotte Mahr a pris conscience de l’importance de prendre soin de soi, de se faire du bien quand on doit lutter au quotidien contre la maladie. D’ailleurs, elle-même se sert désormais des exercices proposés sur l’application.

Activité physique, relaxation, soutien psychologique…

À travers myCharlotte, c’est un programme d’accompagnement personnalisé, avec des activités au format audio ou vidéo, qui est proposé aux malades. Avec pour objectif d’améliorer le bien-être de ces femmes et leur qualité de vie. Même si Charlotte Mahr préfère parler de « mieux-être » que de « bien-être » pour des personnes qui doivent « vivre avec le cancer ». L’application peut ainsi les aider à retrouver un meilleur sommeil ou à se préparer avant une intervention chirurgicale par exemple.

Sur myCharlotte, les personnes malades trouvent des activités accessibles, réalisables à la maison : « de la gymnastique physique et de la gymnastique mentale », comme aime préciser Charlotte Mahr. En clair : des activités physiques (Pilates, yoga…), qui doivent être simples à intégrer dans leur vie quotidienne, et de la relaxation. L’application propose aussi du soutien psychologique et des conseils de professionnels de santé. Pour la développer, Charlotte Mahr et son mari Grégoire se sont entourés de différents experts : des médecins et des centres de soins notamment.

MyCharlotte bientôt étendu à d’autres maladies chroniques ?

Depuis sa création, l’application myCharlotte a beaucoup évolué. Elle n’est plus dédiée uniquement aux femmes atteintes d’un cancer du sein. Elle est accessible aux personnes touchées par tous les types de cancers, y compris les hommes. C’est un choix qui a été fait pendant le confinement lié à la crise du Covid, au moment où il était parfois difficile d’accéder aux soins de support dans les établissements de santé et les associations de soutien aux malades.

Aujourd’hui, un peu plus de 4 000 personnes sont inscrites sur l’application. Et d’autres développements sont en cours. Charlotte Mahr envisage d’élargir myCharlotte aux proches des malades (les aidants), mais également à des personnes touchées par d’autres pathologies que le cancer. « Ce type d’activités pourrait être bénéfique aussi aux personnes atteintes d’autres maladies chroniques. »

 

Notre podcast Les Nouvelles Voix de la Solidarité

visuel podcastEssentiel Santé Magazine a eu envie de mettre en lumière des personnes qui s’engagent pour les autres. Le podcast Les Nouvelles Voix de la Solidarité donne ainsi la parole à des femmes qui se mobilisent à travers des actions concrètes et utiles à la société. Écoutez leur histoire !

  • Crédit photo : DR
Auteur article
Angélique Pineau-Hamaguchi

rédactrice en chef adjointe d’Essentiel Santé Magazine, spécialisée dans les sujets de société (environnement, économie sociale et solidaire…).

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.