Logo Essentiel Santé Magazine

Comment devenir bénévole avec VMEH ?

Avec près de deux millions de visites par an auprès des malades et des personnes âgées, la Fédération nationale VMEH (visite des malades dans les établissements hospitaliers) a besoin de bénévoles. Quel est leur rôle ?

Avoir 18 ans, être disponible au moins une fois par semaine et savoir être à l’écoute. Ce sont les principaux critères pour devenir visiteur de malades. Deux heures par semaine, plus de 6 000 bénévoles donnent de leur temps pour aller à la rencontre des malades dans les établissements hospitaliers et/ou des personnes âgées dans les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

« On demande aux bénévoles d’être polyvalent, c’est-à-dire qu’ils peuvent aussi bien aller en pédiatrie qu’en gériatrie par exemple », précise Jean-Marie Godin, président de la fédération. Le but n’est pas forcément de rester longtemps avec le malade mais de lui faire penser à autre chose pendant un petit moment.

Les nouveaux visiteurs ne sont pas plongés seul dans le grand bain. Ils sont accompagnés par un visiteur confirmé. Tous bénéficient d’une formation à l’écoute, au deuil… Des réunions de travail ont lieu régulièrement entre bénévoles. Et selon les départements, des groupes de parole sont organisés.

Les personnes intéressées pour devenir visiteur de malades peuvent contacter leur association départementale.

SOS VMEH dans toute la France

Un nouveau service a été mis en place en 2011 : SOS VMEH. Objectif : créer un relais entre la famille et la personne malade via un bénévole de l’association.

Expérimenté au départ sur 32 départements, il est généralisé dans toute la France. L’idée est simple. Vous ne pouvez pas rendre visite à un proche hospitalisé mais vous souhaitez lui transmettre un petit message d’amitié, d’encouragement. Vous pouvez alors appeler SOS VMEH au 06 51 31 79 16. Une bénévole centralise les appels et se charge d’envoyer un visiteur à son chevet. Recevoir un petit mot de la part d’un proche est toujours réconfortant. Les malades ou les personnes âgées conservent bien souvent près d’eux le message reçu.

Les bénévoles de l’association VMEH sont attendus par les malades et les personnes âgées. De leur côté, les familles sont rassurées de savoir que leur proche n’est pas seul.

 

 

  • Cécile Fratellini
  • Crédit photo : AlexRaths/Istockphotos

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Glossaire