L’ESS a le vent en poupe !

Entreprendre autrement : tel est le credo des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Un secteur dynamique, puissant, désormais doté d’un nouveau cadre législatif.

L’ESS a le vent en poupe !

L’économie sociale et solidaire (ESS) affiche une belle résistance à la crise : elle a créé 23 % d’emplois supplémentaires en dix ans (contre 4,5 % pour l’économie traditionnelle sur la période 2000-2010), et représente aujourd’hui environ 10 % du PIB* national. Puissant et dynamique, ce secteur est aussi très disparate et protéiforme. Il rassemble une multitude d’acteurs : des associations aux mutuelles, en passant par les fondations, les coopératives ou encore les entreprises d’insertion par l’activité économique.

* Produit Intérieur Brut : c’est la richesse créée par les activités de production d’un pays.

 

Une alternative au modèle capitaliste

Toutes ces structures ont cependant un point commun : un modèle économique différent, véritable alternative au modèle capitaliste. Soucieux de concilier développement économique et utilité sociale, les acteurs de l’économie sociale et solidaire privilégient la solidarité et l’intérêt général plutôt que la recherche du profit maximal. Ils explorent un ensemble de secteurs à fort potentiel de croissance – par exemple les services à la personne, l’économie verte, le secteur sanitaire et social… tout en créant des emplois non délocalisables, au plus près des territoires, avec une forte dimension sociale.

 

Un cadre propice à son développement

Avec la loi récente sur l’économie sociale et solidaire, les pouvoirs publics poursuivent une triple ambition :

  • définir avec précision le périmètre de l’ESS
  • reconnaitre la pertinence d’un autre modèle entrepreneurial
  • faciliter son développement grâce à des outils

L’économie sociale et solidaire, durable et responsable, démontre chaque jour ses atouts. Ce nouveau cadre législatif va lui permettre de gagner en visibilité auprès du grand public.
Pendant tout le mois de novembre et dans toute la France, des manifestations sont proposées pour faire découvrir une autre façon d’entreprendre au cœur des territoires.

 

Les chiffres clés

  • 1 emploi du secteur privé sur 8
  • 2,4 millions de salariés
  • 16 millions de bénévoles
  • 200 000 structures
  • 600 000 emplois à renouveler d’ici à 2020 du fait des départs à la retraite
  • +23 % d’emplois créés depuis 10 ans
  • 10 % de l’économie française

 

Pour en savoir plus

  • Céline Jacquier
  • Crédit photo : www.photl.com

Aucun commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.