Handicap : les mesures annoncées pour faire face à l’urgence

Ce 11 février, le président de la République a présenté, lors de la conférence nationale du handicap 2020, une série de mesures destinées à faciliter la vie des personnes handicapées. Certains objectifs sont à réaliser dès septembre. En voici les grandes lignes.

Handicap : les mesures annoncées pour faire face à l’urgence

Une école bienveillante et accueillante

8 000 enfants ne peuvent pas aller à l’école en raison de leur handicap. Le chef de l’État, Emmanuel Macron, a indiqué qu’il souhaitait qu’aucun enfant handicapé ne soit sans solution de scolarisation à la rentrée 2020-2021*. À cet effet, il est prévu de recruter plus d’accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH), de mieux les former à cet encadrement et de leur offrir des contrats de travail pérennes. Soit 66 000 accompagnants pour la fin 2020, et 11 500 de plus recrutés d’ici 2022. Un module Handicap sera inséré dans le cursus de formation des futurs enseignants pour une meilleure connaissance et gestion en classe des élèves concernés.

Autre priorité : renforcer le diagnostic précoce du trouble du spectre de l’autisme chez l’enfant jusqu’à 6 ans. Ce dispositif a été mis en place le 11 février 2019. « 150 diagnostics ont été effectués. C’est encore peu », a souligné le président de la République. « Un enfant qui est repéré tard, c’est un enfant en échec scolaire et dans une difficulté sociale et familiale ». Dès la fin de l’année, le dispositif sera étendu aux enfants jusqu’à 12 ans. Et aux troubles DYS. Par ailleurs, le gouvernement entend lancer une « grande réflexion nationale » sur le handicap et l’enseignement supérieur pour une plus large intégration des étudiants handicapés, aujourd’hui au nombre de 35 000 dans les campus.

* Un numéro est dévolu à l’écoute des familles des élèves en situation de handicap et intervient en appui pour faciliter les démarches : 0 800 730 123.

Des structures d’accompagnement au handicap efficaces

Douze millions de personnes sont en situation de handicap en France. Et comme l’a observé Emmanuel Macron : « Nous y sommes tous confrontés dans la vie que ce soit de façon transitoire ou irréversible ». Aller d’une structure à l’autre pour faire valoir ses droits est un vrai parcours du combattant. Les temps d’attente, de traitement sont trop longs et variables d’un département à un autre. Dans un souci d’égalité, de simplification, d’efficacité dans l’accompagnement et l’aide apportés, un numéro unique sera en service dès 2021 : le 360. Et 400 plateformes d’accompagnement sont annoncées au 1er janvier prochain afin qu’il n’y ait plus d’errance aux guichets et pas plus de « trois mois d’attente ».

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) ne sera pas transformée, ni supprimée au bénéfice du futur revenu universel d’activité. La prestation de compensation du handicap sera étendue aux aides ménagères, à l’assistance d’un tiers à un parent handicapé pour s’occuper de son jeune enfant.

Chaque année, 500 personnes handicapées quittent la France, faute de places en établissements spécialisés. La création de 1 000 places supplémentaires en établissements est programmée d’ici 2021, en plus des 2 500 déjà prévues.

Une intégration sociale et égalitaire

Le chômage touche deux fois plus les personnes en situation de handicap que le reste de la population active. La discrimination à l’emploi est une réalité criante. Le gouvernement s’engage, entre autres, à développer l’apprentissage et à trouver des solutions à l’embauche de concert avec les collectivités territoriales.

L’accessibilité des lieux publics et du bâti est aussi problématique. Selon l’exécutif, il faut donc les repenser non pas pour que les personnes handicapées s’adaptent aux structures mais pour que ce soient les logements et autres constructions qui soient adaptés aux divers handicaps. En ce sens, un audit sur les bâtiments de l’État va être engagé.

  • Crédit photo : Getty Images
Auteur article
Patricia Guipponi

journaliste généraliste spécialisée notamment en social et santé.

Un commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.